Si le président du Venezuela était prêt à laisser l'avenir de son pays dans les mains de Dieu, des milliers de Vénézuéliens et Vénézuéliennes ont répondu qu'ils désiraient des changements. La semaine dernière, Nicolas Maduro, s'était adressé à sa nation indiquant que "si le pétrole ne pouvait pourvoir aux besoins du pays, Dieu le ferait". Des milliers de personnes sont sorties dans les rues de Caracas le 24 janvier dernier pour dire à Nicolas Maduro de changer son fusil d'épaule afin de trouver des solutions plus concrètes.

Le Vénézuela est dans une #Crise économique sans précédent. La baisse de 60% du prix du baril de pétrole affecte durement l'économie aux prises avec une inflation de 64% en six mois.

Publicité
Publicité

Cette situation provoque entre autres des pénuries de biens alimentaires tels que le riz, la farine, le poulet, le sucre pour ne nommer que ceux-ci. De plus, les médicaments sont difficiles à trouver ainsi que des biens aussi simples que les couches pour enfants. Les pénuries étaient l'objet principal de cette manifestation avec des casseroles vides afin que les politiciens entendent le peuple.

Cette rareté des denrées a des conséquences désastreuses au quotidien. Le prix de la viande a doublé au cours des derniers mois. Le jeu de l'offre et la demande est en train de détruire la capacité des citoyens à payer pour des choses de première nécessité.

Bien que le pays possède parmi les plus importantes réserves de pétrole brut au monde, il doit diversifier ses revenus pour ne pas être à la merci des cours du pétrole.

Publicité

Le président Maduro, élu de justesse en 2013, ne semble pas avoir calmé les ardeurs des mécontents. Avec 96% des devises du pays qui proviennent du pétrole, il doit offrir des alternatives aux citoyens.

Une inflation impressionnante, une crise économique qui n'en finit plus et le deuxième plus haut taux d'homicide au monde selon l'Organisation mondiale de la Santé font en sorte que le peuple a besoin de mesures concrètes et non de la bénédiction de Dieu pour sortir de ces moments difficiles.