C'était un matin comme les autres à Cuajimalpa, un secteur dans le sud de la ville de Mexico, la capitale mexicaine. Le fournisseur de gaz venait remplir les réservoirs de l'hôpital lors de sa tournée quotidienne. Un journée comme les autres. Tout-à-coup, boom! Une forte déflagration a eu lieu. Le camion-citerne a explosé pendant la livraison. La façade de l'hôpital a été désintégrée immédiatement. Un premier bilan préliminaire a été rendu public: 7 personnes sont mortes et 54 autres sont blessées, dont 22 enfants.

L'explosion qui a eu lieu à l'hôpital Mère enfant a détruit plus de 40% de la structure. Les vitres ont volé en éclat et ont provoqué des lésions corporelles à plusieurs jeunes enfants et employés.

Publicité
Publicité

Le maire de la ville, Miguel Angel Mancera, n'écarte pas la possibilité de voir le bilan s'alourdir lorsque les décombres de la partie endommagée seront écartés. Il disait que "plusieurs victimes étaient en état de choc, ou en crise nerveuse ".

Les autorités ont tout de suite procédé à une évacuation d'urgence en raison de la grande quantité d'enfants en bas âge vivant dans cet hôpital. "Il y a beaucoup de nourrissons qui sont hébergés ici, il faut faire une évacuation de sécurité", disait le maire. De fait, plusieurs patients ont été redirigés vers des centres hospitaliers aux alentours. Mais un responsable local, Adrian Ruvalcaba, dit "manquer d'ambulances pour effectuer les transferts assez rapidement". L'effondrement d'une large portion de la structure pourrait survenir à n'importe quel moment.

Publicité

Les autorités déploient de grands efforts pour réussir à sortir toutes les personnes du bâtiment avant que davantage de dégâts ne surviennent.

Le gaz est très utilisé au #Mexique pour chauffer l'eau ou pour cuisiner. Il est très courant de voir des camions-citernes venir alimenter les différentes institutions. Plusieurs d'entre elles ne sont pas reliées à des conduites de gaz permanentes. Pourquoi cette fois y a-t-il eu un accident? Personne ne le sait pour le moment. #Fait divers