La polémique entourant l'immigration illégale aux États-Unis est au cœur des conversations et bien que les Républicains aient voté contre la réforme proposée par le président Barack Obama, ce dernier ne semble pas avoir jeté la serviette. En effet, Ana Zamora en est l'exemple parfait. La jeune Mexicaine a été invitée à assister au discours sur l'état de l'Union par l'épouse du président, Michelle Obama, le 20 janvier dernier.

La jeune fille représente parfaitement la volonté de #Barack Obama de donner une chance aux enfants entrés illégalement aux États-Unis d'avoir une opportunité de refaire leur vie. Ana Zamora est arrivée au pays à l'âge d'un an.

Publicité
Publicité

Peut-on lui attribuer réellement le choix d'être sans papiers? La réponse semble évidente.

Elle a été l'une des immigrantes qui a bénéficié des réformes apportées par l'administration Obama. Les autres, qui étaient en attente, attendront! Les Républicains en ont décidé ainsi la semaine dernière.

Ana Zamora a eu la gentillesse d'écrire une lettre de remerciement au président américain. C'est ce qui explique sa présence auprès de Michelle Obama pour le sixième discours à la nation de son mari. La Première dame des États-Unis avait été touchée par cette attention.

La jeune Ana Zamora, sa mère, qui gère une petite entreprise, et son père, qui travaille dans la construction, possèdent maintenant une certaine tranquillité d'esprit. Ana a obtenu un permis de travail renouvelable de deux ans et est ainsi soustraite à la déportation.

Publicité

Mais, tous ne sont pas aussi chanceux dans le pays du rêve américain. Il y a environ cinq millions de personnes qui cognent à la porte.

Grâce au programme DACA, Ana Zamora peut aujourd'hui travailler et terminer ses études à l'université Northwood dans l'État du Texas. La réforme migratoire de Barack Obama aurait permis à de nombreuses petites filles de voir en Ana Zamora une lueur d'espoir lors du discours sur l'état de l'Union. Au contraire, la jeune Mexicaine est maintenant l'exemple de ce qu'aurait pu être la vie de plusieurs entrés illégalement pendant leur enfance.