Après presque une semaine de recherche et de lutte contre la mousson, les équipes de récupération des corps du Vol 8501 AirAsia avaient ce vendredi leur jour le plus productif, découvrant un grand nombre de victimes sur les lieux du crash.

Un officier de la marine indonésienne a déclaré que certains des morts étaient encore attachés à leur siège. Sur les 30 corps retrouvés jusqu'ici, 21 ont été repechés aujourd'hui, beaucoup d'entre eux par un navire de la Marine, ont indiqué des responsables.

L'Airbus A320 transportant 162 passagers et membres de l'équipage s'est  écrasé dans la mer de Java le dimanche dernier quand il était à mi-chemin de son vol à entre Surabaya, la deuxieme plus grande ville d'Indonesie, et Singapour.

Publicité
Publicité

Quelques minutes avant de perdre le contact, le pilote de contrôle du trafic aérien a dit que l'avion s'approchait de nuages orageux, mais la tour a refusé la permission de monter à une altitude plus élevée en raison d'une circulation élevée à ces hauteurs.

Les raisons du crash encore inconnues 

Ce qui a causé le crash de l'avion reste pour l'heure un mystère. Le colonel et commandant d'un navire de guerre engagé dans les recherches a rapporté à la chaine de télévision MetroTV que cinq corpstoujours fixés à leur siège, avaient été remontés par les sauveteurs.

Pour sa part, le directeur de recherche et de sauvetage des équipes en provenance d'Indonésie a dit qu'il savait que deux victimes ont été récupérées en mer. Elles étaient elle aussi encore fixées à leur siège.

Le directeur de recherche a ajouté qu'un total de 30 corps ont été récupérés.

Publicité

Les sauveteurs estiment que beaucoup de personnes à bord de l'avion sont encore prisonnières du fuselage qui n'a pas été localisé.

Plusieurs pays participent aux recherches en utilisant des équipements sonars et détecteurs de métaux pour retrouver l'épave et les boîtes noires.

Le directeur de recherche estime que le fuselage est à une profondeur de 25 à 30 mètres. L'épave sera la clé pour expliquer ce qui pourrait avoir causé le crash du vol 8501. L'étude de l'enregistreur de données permettra l'accès à des informations cruciales telles que la température du moteur, les mesures de vitesse verticale et horizontale et des centaines d'autres données essentielles.



#Aviation