Le roi Abdallah bin Abdelaziz est décédé ce jeudi. Son frère Salman a hérité du trône conformément aux règlements établis en #Arabie Saoudite et à cette étape, son frère cadet Moqren bin Abdelaziz Al Saoud est devenu le prince héritier, selon un communiqué de la Cour royale.

Salman a reçu une éducation religieuse par les oulémas les plus qualifiés du royaume. Né à Riyad, en Arabie saoudite le 31 décembre 1935, Salman est devenu le prince héritier du royaume pétrolier en juin 2012 et pendant ce temps, il a occupé les postes de vice-premier ministre et ministre de la Défense.

Il a également été maire de Riyad entre 1954 et 1960 et a servi plus tard en tant que gouverneur (Emir) de Riyad en prenant la direction de divers comités et organisations parmi lesquels fait partie le Haut Comité pour le développement de la ville de Riyad (entre 1963 et 2011).

Publicité
Publicité

Il s'est engagé dans des causes humanitaires et a, à partir de 1956, dirigé plusieurs comités aidant les victimes de tremblements de terre, d'inondations dans le monde arabe et islamique et partout dans le monde.

Après la mort de l'héritier saoudien, Nayef bin Abdul-Aziz Al Saoud, le 16 Juin 2012, Salman a été nommé le nouvel héritier au trône et vice-Premier ministre, sans perdre son poste de ministre de la Défense.

Le nouveau roi visite Marbella régulièrement ainsi que Malaga chaque été, profitant de cette station balnéaire où il possède un palais, mais le prince Salman a aussi voyagé en Espagne pendant des visites officielles dans de nombreuses occasions où il a été reçu par le roi et les autres autorités.

En Juin 2001, Salman a été à Madrid pour rencontrer le Premier ministre, José María Aznar et trois ans plus tard, Salman bin Abdelaziz a assisté au mariage du roi actuel de l'Espagne Philippe VI avec la reine Letizia.

Publicité

En Août 2009, Bin Nayef, alors sous-ministre pour les affaires de sécurité et ministère de l'Intérieur a échappé à une tentative d'assassinat dans une opération terroriste perpétrée par Al-Qaïda en Arabie Saoudite.

Dans un autre décret royal, Salman a nommé son fils, l'Emir Mohamed bin Salman bin Abdelaziz, en tant que nouveau ministre saoudien de la défense, mais continuera aussi à être président de la Cour royale. La déclaration souligne que le monarque saoudien ordonne que les autres ministres restent dans leurs positions. Après la mort la nuit dernière du Roi Abdullah bin Abdelaziz, le trône a été hérité immédiatement par Salman, qui a pris quelques premières décisions en tant que nouveau roi de l'Arabie Saoudite.