Des deux otages japonais en Syrie, il n'en reste plus qu'un. "L'homme aux milles vies", Haruna Yukawa, a été exécuté froidement par les soldats de l'État islamique. Il ont mis leur menace à exécution puisque le gouvernement nippon n'avait pas accédé à leur demande de rançon. Le deuxième otage, Kenji Goto, serait toujours en vie.

Le premier ministre britannique, David Cameron a critiqué cette acte de #Terrorisme. De son côté, le président américain, Barack Obama, a qualifié ce geste « de meurtre brutal. » Au moment de publier, les Japonais n'avaient toujours pas authentifié la vidéo, mais les sorties publiques de ces deux chefs d'état laissent croire que leurs services de renseignements respectifs l'ont fait.

Publicité
Publicité

Barack Obama a réitéré son appui au Japon et a souligné le dévouement de cet allié pour la paix. "Nous demandons une autre fois la libération du deuxième otage, Kenji Goto, et de tous les autres qui sont encore détenus", affirmait-il dans un communiqué. "Nous continuerons à poursuivre ces personnes en justice et à nous battre pour rendre l'État islamique plus faible".

La vidéo de trois minutes met en scène Kenji Goto ayant entre les mains une image de ce qui apparaît être le corps de Haruna Yukawa. Sur la bande sonore, il est possible d'écouter les demandes d'échange de prisonniers du groupe de l'État islamique pour la vie de l'otage.

Le premier ministre japonais, Shinzo Abe, a dénoncé ces actes et a juré de répondre avec fermeté. "Nous allons continuer à combattre le terrorisme avec la communauté internationale", a-t-il déclaré.

Publicité

L'exécution a eu lieu 36 heures après la fin du compte à rebours fixé par le groupe État islamique. Pour David Cameron, ce geste et les menaces du groupe démontrent "la barbarie meurtrière de ces organisations".

Malgré toute la pression qui pesait sur les épaules des dirigeants nippons, ils ont démontré qu'ils se tiennent aux côtés de la communauté internationale afin de ne pas succomber à la tentation d'accéder aux menaces. La France collabore avec les Japonais puisqu'elle a réussi à faire libérer des otages dans le passé. Elle espère aider afin de redonner la liberté perdue par le journaliste Kenji Goto.