L'#Etat Islamique en Irak et au Levant a fait couler beaucoup d'encre et de sang par ses crimes, ses décapitations, ses exécutions collectives et sa barbarie. Mais qui dirige cette organisation terroriste?

Abou Bakr Al-Baghdadi, nom attribué au leader de l'organisation terroriste, perd un peu de son mystère grâces à des documents militaires américains publiés le mercredi 18 février par le site Business Insider. Ces documents donnent des détails sur son parcours mais certaines informations demeurent encore confidentielles.

Dans ce dossier qui a été publié par le site Business Insider, il est indiqué que son vrai nom de naissance est Ibrahim Awad Ibrahim Al Badry, né à Fallujah en Irak, et non pas à Samara comme cela a été déjà relayé.

Publicité
Publicité

Concernant son âge, le dossier ne confirme pas l'information selon laquelle il serait né en 1971. Il est également été indiqué que ce chef ultra radical de l'Etat Islamique a été capturé par les forces américaines en Irak le 4 février 2004 et a été libéré le 8 décembre 2004, après avoir été incarcéré notamment au camp Bucca et au camp Adder. Il a été indiqué que son arrestation est cependant une erreur. Abou Bakr Al-Baghdadi a occupé un poste de secrétaire et a été proclamé calife par ses partisans après sa première apparition publique le vendredi 4 juillet dans la grande mosquée de Mossoul au nord de l'Irak.

Le journal anglophone « The Independant » rapporte qu'il n'a pas été un élève brillant, et qu'il a été recalé de l'armée à cause de sa myopie. Il n'a pas pu faire des études de droit à l'université et s'est alors dirigé vers des études religieuses où il a obtenu un doctorat à l'université de Baghdâd.

Publicité

Il se radicalise sous le régime de Saddam Hussein et se rapproche d'Al-Qaida. Il rejoint l'insurrection en Irak durant l'occupation américaine. Il rejoint une branche locale d'Al-Qaida à la frontière Irako-syrienne et se forge déjà une réputation d'homme dur et sans pitié. Il a passé quatre ans en prison après avoir été arrêté en 2005 par les Américains, avant d'être libéré. Il a rencontré les futurs cadres de l'Etat Islamique à cette époque. Il réapparaît en 2010 à la tête de l'organisation terroriste.

En octobre dernier, les membres de l'Etat Islamique avaient appelé tous les musulmans à prêter allégeance au calife, en affirmant qu'Al-Baghdadi était le descendant du prophète Mohammed. #Terrorisme