Au cours des dernières semaines, la liberté d'expression a été mise à dure épreuve. Raïf Badawi, Charlie Hebdo, Copenhague, les exemples sont nombreux pour démontrer qu'elle n'existe pas entièrement dans plusieurs pays. Et le Bangladesh malheureusement confirme qu'il est un de ces pays où les écrivains doivent faire attention. Avijit Roy, un blogueur connu pour ses idées contre l'extrémisme religieux, a été battu à mort dans les rues de Dacca, la capitale du pays, le 27 février dernier.

De retour de l'Université de Dacca, il marchait en compagnie de sa femme lorsque plusieurs personnes les ont attaqués. Sa femme a été gravement blessée, mais le blogueur a, quant à lui, succombé à ses blessures.

Un groupe méconnu a revendiqué cette attaque selon les informations de la police. « Nommé Ansar Bangla 7, ce groupe est l'auteur présumé des attaques », rapportait Shibly Noman, le commissaire de la police. Ansar Bangla 7 a mentionné sur son compte Twitter que l'attaque contre Avijit Roy était motivée par  « son crime contre l'Islam ».

Depuis longtemps, Avijit Roy, né aux États-Unis, critiquait l'intégrisme et l'extrémisme religieux qui fait rage au Bangladesh. Selon les autorités, il aurait reçu plusieurs menaces depuis quelques mois afin de le faire taire . Le blog de l'homme, dont le nom a pour signification « être libre d'esprit », portait sur la religion et la science.

Il y a deux ans une situation similaire avait eu lieu avec le blogueur Ahmed Rajib Haider pour des raisons presque identiques. Le pays est officiellement un pays musulman peuplé de 160 millions de personnes. Mais, même si la religion principale est l'Islam, cela ne justifie en aucune raison ces attaques contre ses opposants.

La France est principalement catholique, est-ce pour autant que des personnes qui critiquent le Pape ou l'Eglise sont assassinés?

Ainsi, encore une fois, des personnes isolées font ombrage à leur religion. Il ne faudrait pas dire qu'Islam et liberté de pensée ne peuvent pas faire bon ménage, c'est seulement l'intégrisme que l'on doit éviter! #Terrorisme