L'utilisation des drones est maintenant chose commune au sein des agences de sécurité. Cependant, #Barack Obama a décidé d'instaurer une politique plus précise afin d'en encadrer l'utilisation de manière plus claire. Ainsi, de nouvelles règles entreront en vigueur aux États-Unis pour éviter les abus en lien avec la collecte des informations personnelles et privées.

Parmi les critères à considérer par les agences gouvernementales, le respect de la vie privée et la protection des libertés individuelles devront maintenant être considérés avant d'envoyer une machine voler pour récolter des informations. "Sauf pour des cas exceptionnels, les autorités ne pourront garder les informations recueillies plus de 180 jours", peut-on lire dans la note interne destinée aux fonctionnaires.

Publicité
Publicité

Pour la Maison Blanche, il n'est pas question cependant d'arrêter d'utiliser ces machines dont l'usage est très contesté par les groupes de droits civils. "Ils sont très importants dans plusieurs secteurs, dont l'infrastructure urbaine, l'agriculture, la sécurité publique, la sécurité côtière, l'entraînement militaire, les opérations de recherche et les interventions pendant des catastrophes", écrit le président Obama.

De plus, l'Agence fédérale de l'aviation américaine a ajouté quelques règles à suivre pour éviter le passage de drones près des aéroports, 8 km pour être précis.

Des règles pour les États-Unis ou pour le territoire américain?

Maintenant que Barack Obama a encadré l'utilisation des drones sur son territoire, aura-t-il le courage de le faire également lorsque son pays les utilise en mission de combat? C'est une bonne question car les drones américains font des milliers de victimes chaque année lorsqu'ils ratent leur cible.

Ces machines demeurent des machines.

Publicité

Bien qu'elles permettent de collecter des informations précieuses, les Américains les utilisent régulièrement pour attenter à la vie des terroristes et font de nombreuses victimes civiles lors de fiascos bien documentés. Voyons si Barack Obama aura le courage d'appliquer aux militaires les mêmes balises qu'aux civils? #Etats-Unis