Le groupe islamiste #Boko Haram veut étendre son territoire et s'est attaqué pour une première fois au Tchad le 13 février dernier. Les soldats ont utilisé le lac Tchad pour s'inflitrer sur le territoire et attaquer un camp de réfugiés où cinq victimes confirmées ont été faites. Après le Nigeria et le Niger, les islamistes en veulent plus.

Ces derniers ont traversé le lac sur des bateaux motorisés et ont pris d'assaut la presqu'île de Ngouboua. La description faite par les autorités tchadienne dépeint la scène comme étant un véritable carnage. « Ils ont tiré sur tout ce qui était en mouvement", a affirmé le colonel Azem Bermandoa Agouna.

Publicité
Publicité

"Ainsi, les forces armées ont eu l'obligation de répondre ». Suite à ces altercations, les membres de Boko Haram ont été dans l'obligation de battre en retraite et de se réfugier dans les terres du Nigeria.

En plus des pertes militaires des deux côtés, cinq victimes civiles ont été confirmées. Les membres de Boko Haram auraient incendié un village à leur retour au #Nigéria. Les deux tiers de Baga aurait été mis en flammes. Les avions de chasse du Tchad ont détruit les bateaux de Boko Haram afin d'éviter qu'ils ne puissent répéter leur assaut à court terme.

Avant la montée du groupe islamiste, le lac Tchad représentait un endroit d'échanges et de commerce important pour les populations qui y vivaient. Mais, en 2015, l'activité se fait rare. Les attaques répétées de Boko Haram ayant pour effet d'effrayer les gens ont tout qui ont désormais  peur de sortir.

Publicité

L'île de Ngouboua accueille plus de 7000 réfugiés nigérians. Ces derniers ont fui leur pays pour mieux se protéger. Pour rejoindre cette île, les réfugiés partent en canot de la rive nigériane et traverse le plan d'eau où ils vivent dans des abris de fortune.

Le lac Tchad touche plusieurs pays dont le Tchad, le Bénin, le Niger, le Nigéria et le Cameroun. Ils ont tous décidé de mettre des forces militaires en place pour tenter de sécuriser la zone commerciale. Ils ont envoyé plus de 8.700 hommes pour aider les forces multinationales dans leur lutte. Ainsi, cette attaque s'ajoute à la longue dont l'attentat suicide qui a fait 11 morts jeudi dernier. #Terrorisme