C'est aux alentours de 23h15 vendredi soir que le drame a eu lieu. Alors qu'il se promenait sur le Grand Pont de pierre, en plein cœur de Moscou, Boris Nemtsov a été abattu de plusieurs balles dans le dos.

Proche de Garry Kasparov et chef de file du mouvement d'opposition Solidarnost, Boris Nemtsov, 55 ans, était l'un des plus fervents opposants au régime en place dans son pays. De tous les combats, il s'élevait contre la corruption du pouvoir, le système oligarchique du Kremlin et pour que la #Russie devienne un pays libre et démocratique. En 2009, cet ancien ministre de Boris Eltsine avait été aspergé d'ammoniac alors qu'il était candidat à la mairie de Sotchi.

Publicité
Publicité

Farouchement engagé, il avait été arrêté en 2011 pour sa participation aux manifestations contre la candidature de Vladimir Poutine aux Présidentielles de 2012.

«Au XXIème siècle, en 2015, un chef de l'opposition a été tué sous les murs du Kremlin. Cela dépasse l'imagination», (Mikhaïl Kassianov, figure de l'opposition russe)

A l'antenne de Ekho Moskvy, radio indépendante de Russie, quelques heures avant sa mort, Boris Nemtsov avait appelé les auditeurs à participer à la grande marche contre la guerre en Ukraine qui devait se dérouler ce dimanche. Dans un discours enflammé de plus de quarante cinq minutes, il avait rappelé l'urgence de la situation, reconnaissant cependant que « L'opposition n'a pas beaucoup d'influence sur les Russes actuellement. »

Cet assassinat qui musèle une fois de plus la parole des opposants russes fait tristement écho aux désormais courants meurtres politiques qui entachent la Russie et notamment à celui de la journaliste Anna Politkovskaïa, abattue en 2006 dans l'ascenseur de son immeuble, en plein cœur de Moscou.

Publicité

Alors que l'opinion internationale s'indigne et que la Maison Blanche dénonce un «meurtre brutal», Vladimir Poutine a évoqué un «assassinat qui a tout d'une provocation». François Hollande quant à lui a salué la mémoire d'un «défenseur courageux et inlassable de la démocratie et un combattant acharné contre la corruption».