Reconnu coupable d'homicides, du naufrage et de l'abandon de son navire par le tribunal de Grosseto, Francesco Schettino a finalement écopé de 16 ans et un mois de prison. Pour rappel, le naufrage du Costa Concordia avait fait 32 morts le 13 janvier 2012. Les images de cet accident tragique avaient ensuite fait le tour du monde…

Absent lors du verdict final, l'accusé risquait jusqu'à 26 ans de réclusion. La peine sera donc finalement moins lourde que celle qui avait été requise par le parquet.

De plus, alors que ce même parquet avait requis l'incarcération immédiate pour éviter toute fuite possible du prévenu à l'étranger, le tribunal en a jugé autrement.

Publicité
Publicité

Permettant donc à Schettino de rester en liberté pour quelques temps encore …

Il clame encore son innocence

Bien que des preuves accablantes aient été montrées au public, des vidéos tournées lors du naufrage ou des enregistrements audio notamment, l'accusé lui continue de clamer son innocence. Il rejette en fait la faute sur un peu tout le monde mais surtout sur son équipage.

En décembre dernier par exemple, il avait encore tenu  à minimiser ses responsabilités dans ce tragique naufrage. Lors d'un interrogatoire, il portait un jugement accablant sur ses membres équipage, les traitants d'incompétents finis…

Durant le procès, son avocat avait d'ailleurs requis l'acquittement pur et simple. Mettant en exergue qu'avec un tel équipage, cette légère faute aurait pu arriver à n'importe qui !

Victime d'une machination ?

«J'ai vécu trois ans dans un hachoir médiatique dont la violence, si elle n'est pas endurée, est difficile à comprendre», a déclaré l'ancien commandant du Concordia, peu avant de fondre en larmes plus tôt dans la journée.

Publicité

L'ex-commandant estime qu'il paie à lui seul le prix du naufrage de son bateau. Il pense également que cet acharnement cache une machination dont le but serait que les autres « vrais responsables préservent leurs intérêts économiques ».

Schettino, dont le bateau de croisière contenait plus de 4.000 personnes était pourtant seul maitre à bord au moment du naufrage. Naviguant trop près des côtes, il avait alors heurté un rocher aux larges des côtes de l'île de Giglio avant d'abandonner au plus vite son navire. Le naufrage avait coûté la vie à 32 passagers...

Enfin, signalons que Francesco Schettino n'a pas fait appel de la décision mais est tout à fait en droit de le faire … #Justice