Le Carnaval devrait être un moment festif. Mais, à Port-au-Prince, la nuit de lundi à mardi a tourné au drame. Ce sont 18 personnes qui ont perdu la vie suite à un choc avec une ligne à haute tension lors du passage d'un char dans les rues de la capitale nationale.

Dans le nuit de lundi à mardi, aux environs de 3h du matin, le char du groupe de rap Barikad Crew est entré en collision avec un câble électrique à haute tension. Il est tombé sur le sol et a été sans merci pour les personnes autour. Des danseurs et des musiciens ont été touchés par le courant et ont perdu la vie instantanément.

Un docteur en charge du Carnaval a indiqué que le bilan s'élevait à 18 victimes, mais que les autorités continuaient leurs recherches dans les centres de soins sur le site afin de venir en aide à tous. Précédemment, le ministre des Communications du pays, Rotchild François, avait fait état de dix morts et d'environ 40 blessés. Des membres des médias présents à l'Hôpital général de Port-au-Prince semblent laisser croire à un bilan beaucoup plus lourds en terme de blessés.

Une centaine de personnes attendaient en pleurs à la morgue afin d'identifier des corps selon un photographe de l'Agence France-Presse. Le président haïtien a publié ses condoléances sur son compte Twitter. « Mes sincères condoléances aux victimes du grave incident survenu ce matin au Champ de Mars à l'occasion du 2ème jour gras du Carnaval », a-t-il écrit.

Le Carnaval de Port-au-Prince est un mélange entre les coutumes vaudou des Haïtiens et les origines catholiques des Européens venus en conquête. Le défilé qui précède le Mardi Gras est un événement incontournable où des milliers de personne sont réunies. Cette accident a créé une panique généralisée qui a fait quelques morts supplémentaires.

Il semblerait que suite à l'incendie du char, où sept personnes sont mortes, le choc causé dans la foule aurait fait en sorte qu'une dizaine de victimes additionnelles sont à déplorer. Il reste à voir si le bilan s'alourdira. #Haïti