Le Colorado aurait-il trouvé la poule aux œufs d'or ? Après avoir légalisé le cannabis le 1er janvier 2014 et taxé à 30% les ventes du produit à travers tout l'Etat, le Colorado se retrouve avec les caisses pleines d'argent. Trop d'argent même : 30 millions de dollars ont été gagnés en trop par rapport à ce qui était prévu ! De quoi satisfaire les finances de l'Etat ? Pas vraiment en fait, puisque le Colorado pourrait bien devoir reverser tout cet argent à ses citoyens.

C'est une vieille loi de 1992, stipulant que si l'Etat perçoit un trop-plein d'impôt, celui-ci doit être reversé en parts égales à tous les citoyens. La population du Colorado s'élevant à un peu plus de 5 millions d'habitants, ceux-ci retoucheront via leurs impôts la somme de… 7,63 dollars.

Publicité
Publicité

Devant le montant dérisoire que cela représente pour les citoyens, les démocrates et les républicains (pour une fois unis pour régler ce problème) tentent donc de trouver une solution pour garder cet argent et l'utiliser à bon escient, en l'investissant dans la protection routière par exemple. « Je pense qu'il serait tout à fait approprié que nous gardions l'argent perçu sur les ventes de la marijuana », explique Bill Cadman, président du Sénat et membre du Parti républicain. En matière d'investissement, le Colorado a de toute façon l'embarras du choix, et si la vente de #Cannabis rapporte autant en 2015, l'Etat pourra réellement réinvestir dans les biens publics l'argent obtenu auprès de ce qui était auparavant illégal.

74% de ventes légales en plus

Un an après avoir légalisé le cannabis, une première pour tout le continent américain, le Colorado se frotte donc les mains.

Publicité

Les bénéfices engendrés par le commerce sont énormes : 2,7 milliards de dollars ont été gagnés en 2014, l'Etat prélevant ensuite 30% du chiffre d'affaire de ces innombrables petites échoppes qui se sont installées aux quatre coins du Colorado. Mieux encore : attirés par cette drogue douce encore interdite dans la plupart des Etats américains, les touristes s'empressent de venir passer quelques jours de repos au Colorado pour profiter de cette légalisation, dopant ainsi le secteur du tourisme qui est la première ressource du petit Etat.

En un an, on peut dire que le Colorado s'est totalement métamorphosé, rivalisant de créativité pour développer ce nouveau commerce de la marijuana. Petits magasins spécialisés, produits dérivés comme des pizzas, de l'huile de massage, des pâtisseries, séjours touristiques proposant aux intéressés de suivre la fabrication de A à Z de leurs petites boulettes d'herbe verte… Les activités ne manquent désormais plus au Colorado pour faire fortune.

Tout n'est pourtant pas rose pour ses habitants.

Publicité

Gery, jeune femme habitant un petit village, nous explique avoir vu certaines choses changer depuis que la loi est en vigueur. « Depuis que des petits magasins vendant de la marijuana ont ouvert à tous les coins de rue, on voit beaucoup plus de gens... comment dire... pas trop fréquentables ! Ces gens un peu louches vivaient avant dans les grandes villes, parce qu'ils avaient plus l'opportunité de trouver du cannabis là-bas que dans les campagnes. Maintenant qu'ils peuvent en trouver partout, ils reviennent progressivement dans les petits villages. Moi j'en habite un, donc je vous assure qu'on a vu une grosse différence quand ces gens ont commencé à débarquer ». Mais ce n'est pas pour autant que la consommation de cannabis a augmenté, ce que craignent aujourd'hui nos politiciens français. « Il ne me semble pas que ca incite plus de gens à fumer de l'herbe. Je connais d'ailleurs beaucoup de gens qui ont des enfants et des adolescents et qui avaient peur de les voir attirés par le cannabis. Mais rien n'a changé, il n'y a pas plus de délinquants qu'avant et les jeunes ne fument pas davantage. Je pense que les gens qui veulent fumer de l'herbe en trouveront toujours, que ce soit légal ou non, un point c'est tout ! », explique Gery.

Traditionnellement républicain et donc conservateur, le Colorado a prouvé aux #Etats-Unis, si pas au monde entier, l'intérêt financier incroyable qu'est la légalisation du cannabis. Qu'attendent nos pays pour faire ce pas en avant ? #Finance