Le dangereux terroriste malaisien Zulkifi ben Hir alias Marwan est bien mort. Il était l'organisateur des attentats de Bali en Indonésie en 2002, qui avaient fait 202 morts et 209 blessés, ainsi qu'un actif formateur d'artificiers dans le sud-est asiatique.

Les deux cibles de l'opération des forces spéciales de la police de la nuit du 24 au 25 janvier 2015, étaient localisées dans le petit village de Magundanao au sud de l'ile de Mindanao.

Les forces de police ont établi le contact avec les terroristes, vers 22h, tuant Marwan, mais l'autre cible Basit Usman, un dangereux terroriste philippin, est parvenu à s'échapper.

Publicité
Publicité

Les forces spéciales très rapidement prises à partie par des rebelles du Bangsamoro Islamic Freedom Front (BIFF), n'ont pas pu emmener le corps de Marwan, mais ont pris des photos et l'index du mort.

Il s'ensuivit les dramatiques péripéties, que l'on connaît, avec le MILF, qui se soldèrent par la mort de 44 policiers plus, 14 blessés; une quinzaine de rebelles étant mis hors de combat.

L'index fut envoyé au FBI aux États-Unis pour comparer l'ADN avec celui de son frère détenu à la prison de Guantanamo sur l'ile de Cuba.

Le résultat vient d'être connu, il s'agit bien de Zulkifi ben Hir.

Le FBI félicite le #Philippines National Police (PNP) pour ce résultat. Cela ne retirera rien à la douleur des familles des policiers, morts dans cette opération, mais au moins elles pourront être fières, de ces hommes tombés au champ d'honneur pour un résultat positif. 

Le PNP li va toucher la coquette somme de 5 millions de dollars promis par le FBI pour ce dangereux terroriste. Chose étrange il y a encore quelques jours le porte-parole du Moro Islamic Liberation Front (MILF) assurait que Marwan était toujours vivant et avait pu s'échapper probablement à bord d'une «Banca» (pirogue à doubles balanciers locale). Réfutant la preuve des photos prises sur le champ de bataille, disant «elles ont été Photoshopé».

Le PNP quant à lui était confiant, mais préférait attendre le verdict de l'ADN. Alors mauvaise foi? Intox? Bizarre cette attitude, était-ce pour faire pression sur le gouvernement Philippins, à la table des négociations? Cela risque de renforcer l'opposition, à la reprise des négociations concernant l'autonomie du territoire Moro.  

Le sentiment que le MILF ne respecte pas ses engagements prévaut en ce moment chez beaucoup de Philippins.

#Terrorisme