Les États-Unis ont l'intention de rouvrir leur ambassade à La Havane en avril suite aux discussions constructives entre les deux gouvernements au cours des dernières semaines quant à la normalisation des relations diplomatiques entre les deux pays. Cette annonce a été faite le 27 février dernier par Washington.

Néanmoins, les deux pays sont encore loin d'un accord complet. Mais le retour de représentants diplomatiques américains en terre communiste est un pas dans la bonne direction après plus d'un demi-siècle de relations interrompues. « Il reste encore de graves désaccords avant d'arriver à une normalisation complète, mais les pourparlers avancent », a déclaré Roberta Jackson, secrétaire d'État adjointe pour l'Amérique latine.

Il y a quelques semaines, les premières discussions quant à la normalisation avaient eu lieu à La Havane suite à l'annonce simultanée des présidents Raul Castro et de #Barack Obama en décembre dernier à propos du dégel des relations.

Ainsi, 54 ans après le gel au milieu de la Guerre froide, Washington rouvrira ses portes à #Cuba. C'est long 54 ans. Roberta Jackson croit que " la réouverture pourrait être faite pour le Sommet des Amériques qui se tiendra à Panama les 10 et 11 avril prochains ". Si cette éventualité prend forme, Raul Castro s'est engagé à rouvrir l'ambassade cubaine à Washington.

Sans être très précise sur la nature des discussions entre Washington et La Havane, la secrétaire d'État adjointe pour l'Amérique latine a mentionné que « des progrès significatifs avaient eu lieu et des discussions encourageantes ont été tenues ».

Parmi les questions en suspens, l'exclusion de Cuba de la liste des pays soutenant le terrorisme n'est pas encore réglée. Cuba réclame ce retrait depuis 1982. Au cours des dernières semaines, l'embargo sur Cuba a été assoupli, mais ce dossier prendra du temps. Certains élus plus conservateurs sont contre et d'autres plaident en faveur au Congrès américain, mais ce sera un travail à moyen terme.

Ainsi, le Sommet des Amériques, où Barack Obama et Raul Castro seront présents, pourrait être la scène d'une annonce historique. #Etats-Unis