L'acteur américain de renom Forest Whitaker était à Nairobi au Kenya pour appeler la communauté internationale à se mobiliser afin d'aider les habitants du Soudan du Sud en proie à une famine et une guerre civile. Accompagné par la responsable des opérations humanitaires des Nations-Unies, Valérie Amos, l'acteur a pu voir la situation insoutenable et l'état de dévastation généralisée du pays.

La guerre civile qui y fait rage depuis plus de 13 mois ne fait en rien quelque chose pour aider la population à sortir du marasme. « Il est absolument nécessaire que les combats cessent », a affirmé Mme Amos lors d'une conférence de presse en présence de possibles donateurs.

Publicité
Publicité

La sortie publique a permis d'amasser plus d'un demi milliard de dollars en promesse, mais ce n'est pas suffisant.

Selon les chiffres de l'ONU, plus de la moitié des habitants du Soudan du Sud sont en état de crise et près de la famine dans ce pays de 12 millions d'habitants. Il y aurait plus d'un demi.million de personnes qui auraient fui dans les pays voisins suite aux combats.

La diplomate américaine Anne C. Richard a expliqué que la population est prise en otage. « Les habitants souffrent et meurent parce que les dirigeants du pays ne font rien pour maintenir la paix », a-t-elle affirmé. Les États-Unis ont promis 273 millions en aide humanitaire.

Lors de la conférence de presse, Forest Whitaker a dit « que les atrocités vues étant indescriptibles, elles n'ont pas de mots pour être décrites ».

Publicité

Ainsi, l'Organisation des Nations-Unies fait appel à la communauté internationale pour aider les populations du Soudan du Sud afin que pendant la période de sécheresse, elles puissent manger. En plus des 1,8 milliards pour le Soudan, l'ONU mentionne qu'il devrait y avoir 800 millions destinés aux pays voisins qui souffrent indirectement de cette guerre civile. Pour convaincre les donateurs, les dirigeants Sud-soudanais ont affirmé mettre en place un cycle de négociations pour arrêter les combats et retrouver la paix dans le pays. #Afrique #Finance