Après les dernières révélations concernant le crash de l'Airbus A320 survenu mardi dernier, plusieurs compagnies aériennes, Air Transat (Canada), Norwegian Air Shuttle (Norvège) et Icelandair (Islande), ont décidé d'appliquer de nouvelles mesures.

C'est en exploitant les données de l'unes des deux boîtes noires de l'appareil que les enquêteurs ont pu déterminer les causes du crash. Le copilote s'était enfermé seul dans le cockpit avant de précipiter délibérément l'avion sur un massif des Alpes, tuant 150 personnes.

Deux personnes dans le cockpit

Déjà en vigueur dans les compagnies américaines et dans la compagnie finlandaise Finnair, la présence de deux personnes en permanence dans le cockpit sera désormais obligatoire pour plusieurs compagnies aériennes européennes comme Norwegian Air Shuttle (Norvège) et Icelandair (Islande) ainsi qu'au Canada.

Publicité
Publicité

Reste à savoir si d'autres vont leur emboîter le pas.

Selon Thomas Hesthammer, responsable des opérations de vol de Norwegian, sa compagnie "discute de cela depuis longtemps mais cet épisode a accéléré les choses", avant d'ajouter "Quand un occupant quittera le cockpit, il faudra désormais que deux personnes s'y trouvent".

Qui pour assurer le remplacement ?

Pour les compagnies américaines, lorsque le pilote ou le copilote s'absente du cockpit, c'est une hôtesse ou un steward qui prend sa place, même si Ilja Schulz, le président du syndicat allemand des pilotes Cockpit, juge que cette mesure ne serait pas suffisante. Les américains sont d'ailleurs à l'origine d'une autre mesure de sécurité, la mise en place d'un code d'accès pour verrouiller les portes du cockpit. Cette mesure est apparue après les attentats du 11 septembre 2001.

Publicité

Elle a pour but de rendre plus difficile le détournement d'avion.

Pour le moment, "la réglementation de l'Autorité européenne de sécurité aérienne (EASA) n'impose pas que le pilote soit remplacé par un membre de l'équipage lorsqu'il quitte la cabine de pilotage", a indiqué un porte-parole de l'agence. #Aviation