Ndeye Ndour, la représentante du Haut-commissariat des Nations-Unies au Cameroun, a reçu un important don de produits hygiéniques au siège de Synergies Africaines, une organisation non gouvernementale située dans la ville de Yaoundé au Cameroun. Ces produits, offerts par Chantal Biya, la première dame du Cameroun, ont été rétrocédés dans le cadre d'une cérémonie courue par un parterre d'officiels camerounais et d'expatriés, sous la présidence de Stéphane Mbiatcha, Secrétaire Exécutif de l'ONG panafricaine.

D'une valeur d'environ cinquante millions de francs CFA, le matériel offert est estimé à onze tonnes, selon des sources proches de Synergies Africaines.

Publicité
Publicité

Il s'agit d'un produit du partenariat entre Synergies Africaines et la Chambre de commerce Canada-Cameroun et Afrique de l'Ouest dont le président est Jason Yasin Erdem.

N'ayant pas effectué le déplacement du Cameroun pour des raisons d'agenda complexe, le discours du patron de la Chambre de commerce Canada-Cameroun et Afrique de l'Ouest a été lu par René Crémonèse, le Haut-commissaire du Canada au Cameroun. Celui-ci aura exalté l'action de plaidoyer et l'engagement de Chantal Biya pour l'amélioration des conditions de vie des couches les plus vulnérables.

Canadien d'origine turc, monsieur Erdem, avait, en avril 2014, accompagné l'ONG Synergies Africaines dans l'amélioration des plateaux techniques de plusieurs hôpitaux du Cameroun. Un appui qui avait alors nécessité la rondelette somme de 150 millions de francs CFA.

Publicité

Dans la foulée, il est à noter, selon des statistiques du HCR, que le Cameroun compte plus de 200.000 réfugiés répertoriés sur son territoire. Pour certains observateurs, ce chiffre est très loin de la réalité, au regard du flux de réfugiés qui passent à travers les mailles du contrôle de l'institution onusienne. Une situation qui pose d'énormes difficultés en matière sanitaire. Le don de produits hygiéniques vient donc à propos, afin d'offrir davantage de confort et d'aide aux personnes en ayant besoin.