Une série de fusillades se sont déroulées dans l'Etat de l'Arizona mercredi. La police a réussi à arrêter l'auteur présumé de ces fusillades qui ont fait six victimes dont un mort. Plusieurs heures de recherches ont été nécessaires pour finalement trouver le suspect. Esteban Flores, le porte-parole de la police de Mesa située en banlieue de Phoenix a confirmé ces informations.

Au cours d'une conférence de presse, le policier a expliqué que le suspect s'est rendu après avoir été paralysé par un pistolet à impulsion électrique, autrement connu sous le nom de teaser. Il a de plus confirmé que "les fusillades avaient eu lieu dans au moins quatre sites différents et il semblerait que la même personne soit responsable des quatre incidents".

Publicité
Publicité

Après avoir pris la fuite avec une voiture volée, le tireur s'est fait rattraper et a ensuite été arrêté dans une résidence.

Le suspect a été montré sur les ondes de la chaîne AZCentral, menotté, et portant une combinaison de couleur blanche. Les autorités ont indiqué que cette tenue visait à préserver les preuves d'ADN potentiellement présentes sur les vêtements et le corps de l'accusé.

Les recherches auront duré plus de cinq heures dans la région de Phoenix, capitale de l'Arizona. Une équipe d'intervention spéciale de la police locale a finalement réussi à trouver cet homme chauve de couleur de peau blanche et âgé d'une quarantaine d'années. Les tatouages qu'il porte feraient référence à des symboles suprématistes blancs.

Une fusillade a d'abord eu lieu dans un motel où des tirs ont été dirigés vers trois personnes.

Publicité

Deux femmes ont été hospitalisées et un homme a perdu la vie des suites de ses blessures. La deuxième fusillade s'est déroulée près d'un restaurant situé à proximité, où une voiture a été volée. Les autres tirs ont été portés dans des résidences.

Les autorités pensent que lors de la première fusillade, le suspect connaissait l'une des victimes et que le tout a dégénéré au cours d'une dispute. "Les autres incidents semblent être liés au vol de la voiture et à des cambriolages", a expliqué Esteban Flores. #Etats-Unis