Le Haut-Commissaire aux droits de l'homme des Nations-Unies, Zeid Ra'ad Al Hussein, a insisté sur l'importance de lutter contre la discrimination dont souffrent les enfants albinos dans plusieurs pays d'#Afrique de l'Est. Ils y sont mutilés et assassinés par superstition dans de nombreux pays tels que la Tanzanie. La sortie du Haut-Commissaire, qui s'est déroulée le 10 mars dernier, survient après une semaine particulièrement violente où trois cas de violences ont été enregistrés.

Un état des lieux qui inquiète

Un porte-parole du Haut-Commissaire expliquait qu'au cours des six derniers mois, au total 15 enfants avaient disparus, tués ou victimes d'une tentative d'enlèvement dans cette partie de l'Afrique. L'ONU indique que les deux pays où la situation est la pire sont le Malawi et la Tanzanie.

« Les assauts sont extrêmement vicieux, explique le Haut-Commissaire dans un communiqué. Plusieurs enfants ont simplement arrêté d'aller à l'école et ne veulent même plus sortir de leur maison tellement ils ont peur de subir des assauts ». Pour les Nations-Unies, il est important que les crimes soient punis par les autorités. Il n'est pas possible que l'impunité subsiste comme dans la situation actuelle.

Des avancées encourageantes

Bien que la sortie dénonce la situation, Zeid Ra'ad Al Hussein est tout de même positif sur certains points. Il mentionne que « la Tanzanie a interdit la sorcellerie en janvier dernier. C'est un pas dans la bonne direction ».

Le fait est que les albinos sont victimes des croyances. Dans plusieurs tribus, les parties du corps des albinos auraient des vertus magiques. Ces dernières sont exploitées par les guérisseurs et les sorciers tanzaniens. Les organes d'albinos porteraient chance aux politiciens. Ainsi les élections qui arrivent en octobre auraient provoqué la hausse des attaques. L'albinisme est spécialement présent en Tanzanie où une personne sur 1400 est atteinte (la normale est de 1 sur 20.000).

Maintenant que le Haut-Commissaire a sonné l'alarme de la communauté internationale, la population locale doit être sensibilisée afin de leur démontrer que les croyances magiques sont des inventions non-scientifiques pour arrêter les attaques. #Enfance