Dans le Nord du #Mexique, un mineur à peine âgé de 13 ans a été arrêté par la police locale armé d'un kalachnikov, la mitraillette russe aussi appellée le AK-47. Le jeune garçon, déjà surnommé l'enfant-tueur a été mis sous enquête le 15 mars dernier. Cette arrestation a eu lieu dans la ville de Monterrey, troisième ville en importance au Mexique, où les cartels sont très actifs.

Javier Flores, procureur de l'État du Nuevo Léon, a indiqué que « l'enfant avait été trouvé dans une banlieue de la métropole. » Avoir un kalachnikov dans les mains n'est pas une chose banale, mais le jeune adolescent avait également en sa possession un sac à dos rempli d'armes et de munitions.

Selon les autorités policières, les tests effectués sur les armes ne démontrent pas de liens entre celles-ci et de possibles meurtres. Néanmoins, le procureur dit que « l'enfant travaillait pour le groupe des cartels surnommé Los Sinalocos et que ce dernier avait participé à plusieurs assassinats récemment. » Un enfant de 13 ans au cœur d'assassinats criminels... Qui sonne l'alarme? Les cartels recrutent-ils maintenant chez les mineurs? Le phénomène des enfants-soldats s'exporte-il vers le Mexique?

Des armes, en voulez-vous, en voilà !

De manière détaillée, l'enfant avait en sa possession un AK-47 et trois chargeurs de munition, un pistolet de calibre 25, une carabine de calibre 22, des chargeurs pour fusil d'assaut AR-15 et de nombreux sachets de marijuana.

Cet arsenal démontre le manque de contrôle des autorités mexicaines. Il est absolument anormal qu'un mineur possède ce type d'arsenal. Même un personne adulte ne devrait pas les avoir car elles sont extrêmement dangereuses.

Remis en liberté

L'enfant de 13 ans accusé de possession d'armes et de drogues a été remis en liberté sous la garde de ses parents en raison de son âge. Sans vouloir juger les autorités mexicaines, il me semble que l'enfant devrait être sorti de son environnement familial s'il a terminé avec des armes automatiques en sa possession. #Enfance #Amérique latine