Le #Chili possède bon nombre de volcans actifs. Hier, le volcan Calbuco est entré en éruption et le gouvernement a donné l'alerte rouge pour les localités à proximité de celui-ci. Toujours actif, ce volcan n'avait pas connu d'éruption depuis 43 ans. L'ensemble de la population dans un rayon de 20 kilomètres autour du volcan a été évacuée.

Cette alerte rouge est actuellement appliquée aux villes de Puerto Montt et Puerto Varas. Dans la commune de Puerto Montt, les cendres et les émanations de fumée provenant du volcan recouvraient toute la ville qui était paralysée par un important trafic et de longues files d'attente aux stations-services.

Publicité
Publicité

La colonne de cendres est actuellement de 10 kilomètres de haut (ce qui correspond à une hauteur supérieure au mont Everest). Les autorités craignent que cette colonne s'effondre et que les cendres couvrent ensuite un très large territoire ainsi que des rivières.

Le vulcanologue Gabriel Orozco a expliqué aux médias que "l'éruption a été assez explosive et le principal risque pour la population en ce moment est que la colonne se défasse. Plusieurs villes et rivières seront donc couvertes de cendres". Cependant, aucune coulée de lave semble apparaître sur les flancs du volcan.

L'Argentine est également en état d'alerte. La ville de Bariloche risque fort probablement de recevoir une large quantité de cendres dans les prochaines heures. Les autorités locales ont déjà fermé les écoles et préparé les institutions en cas de situation d'urgence.

Publicité

Une évacuation complexe à Puerto Montt

Le maire de Puerto Montt, Gervoy Paredes, a indiqué que l'évacuation de la ville n'est pas une mince tâche en raison du débordement du fleuve Rio Blanco. Ce dernier sort de son lit en raison du dégel provoqué par l'éruption volcanique. Or c'est un passage-clé pour évacuer la région. La police nationale du Chili demande de libérer toutes les routes pour rendre les évacuation plus faciles.

C'est la deuxième éruption au Chili en peu de temps. En mars dernier, une première éruption avait provoqué plus de 3.600 évacuations dans la région Villarrica. #Amérique latine