Après un demi-siècle de bouderies et de fâcheries diplomatiques, Cuba et les Etats Unis sont en train de rétablir leurs relations diplomatiques. Le rétablissement est différent de la normalisation qui implique la levée de l'embargo en fonction de la décision du Congrès américain qui reste majoritairement opposé au réchauffement des relations entre Washington et la Havane.

Quelles sont les raisons qui ont amené Obama et Raoul Castro à faire en sorte que leurs deux pays, distants de 200 km, se reparlent lors du 7ième sommet des Amériques qui s'est tenu vendredi 10 et samedi 11 avril à Panama ? Après les salutations cordiales entre Obama et Raoul Castro en 2013 lors des obsèques de Nelson Mandela en Afrique du Sud, voici la nouvelle poignée de mains entre les deux dirigeants accompagnée d'une conversation élargie à leurs équipes.

Publicité
Publicité

Pour les Etats Unis (au-delà de l'obsession d'Obama de laisser une trace dans l'histoire), après l'accord nucléaire avec l'Iran et aujourd'hui avec les relations nouvelles et commençantes avec #Cuba, il s'agit de reprendre leur place dans la mer des Caraïbes où la Chine mène une diplomatie économique active. Pour eux, il est tout à fait normal de revenir dans leur arrière cour et contrer la Chine qui a réussi à mettre hors-jeu Washington en Asie avec le succès de la banque asiatique d'investissement pour les infrastructures voulue par Pékin.

Les Etats Unis sont conscients que la diplomatie du « containment », c'est-à-dire d'endiguement et d'isolement de Cuba depuis un demi-siècle a montré ses limites. En inscrivant Cuba sur la liste des pays terroristes, les Etats Unis n'ont pas empêché ce pays d'avoir un rayonnement en Amérique latine grâce à la compétence de ses médecins au Brésil et dans d'autres pays d'Amérique latine.

Publicité

Cuba a aussi aidé des pays comme l'Angola a retrouvé leur indépendance par son soutien militaire qui a permis d'amoindrir l'intervention des militaires sud-africains en Angola. Cuba est également un allié important du Venezuela qui conteste la politique américaine de déstabilisation des pays d'Amérique latine. En normalisant leurs rapports avec Cuba, les Etats Unis souhaitent réduire l'impact des critiques du Venezuela à leur égard et reprendre toute leur place dans la mer des Caraïbes et dans toute l'Amérique latine.

Pour Cuba, la réconciliation avec les Etats Unis est indispensable. Le départ de Raoul Castro est prévu normalement en 2018. Cuba a élaboré une loi sur les investissements susceptible d'attirer les entreprises américaines. Pour Cuba les rapports avec les Etats Unis permettront de donner de l'oxygène à une économie à bout de souffle. La levée de l'embargo qui demeure un long chemin car la décision revient en partie au Congrès et la réconciliation avec les Etats Unis au niveau du dialogue créent un long processus irréversible pour de nouvelles relations entre Cuba et les Etats Unis.

Publicité

Il y a des différends entre Américains favorables aux droits de l'Homme et Cuba qui met l'accent sur l'ouverture économique et sociale, mais il y a un dégel des relations glaciales entre Cuba et les Etats Unis. #Barack Obama #Etats-Unis