Au mois de décembre dernier, Leelah Alcorn, jeune transgenre de 17 ans, a mis fin à ses jours. Pour explication, elle avait laissé un message, affirmant que ses parents l'avaient forcée à suivre une thérapie, visant à lui ôter l'idée de changer d'identité sexuelle de la tête. Avec pour but ultime, redevenir un garçon.

Suite à cela, une pétition fut lancée sur le site de la Maison Blanche, et a déjà récolté quelques 120.000 signatures en l'espace de trois mois environ. L'objectif de celle-ci est d'abolir des thérapies de ce genre. Déjà interdites dans certains Etats, elles sont pourtant encore d'actualité dans d'autres entités des #Etats-Unis.

Publicité
Publicité

D'où ce combat mené à travers cette pétition...

Une lutte pour les droits des homosexuels soutenue par Obama 

Aujourd'hui Barack Obama, réagit en disant "stop". Il souhaite en effet lutter contre ces pseudo-thérapies, soi-disant de "conversion", qui ont pour but d'inciter les homosexuels et les transsexuels à revenir sur leur changement d'orientation ou d'identité sexuelles. Le président des Etats-Unis le clame haut et fort: tout le monde doit avoir le droit de choisir ainsi que de vivre en toute liberté, quelle que soit l'orientation sexuelle privilégiée par chaque individu.

"Cette nuit, quelque part sur le sol américain, une jeune personne aura des difficultés à s'endormir paisiblement, à cause de ce secret qu'elle garde depuis tant de temps. Et un jour, elle voudra le révéler...", a dit #Barack Obama dans un communiqué publié hier, mercredi 8 avril.

Publicité

"La suite dépend de cette personne, de sa famille, de ses amis, de ses professeurs, et aussi de sa communauté. Mais cela dépend aussi de nous, de la société que nous construisons, et de l'avenir que nous concevons", a-t-il poursuivi.

Ce genre de thérapie, plutôt de convertir effectivement ces jeunes, risque d'avoir davantage de conséquences négatives, tant moralement que médicalement. Cela pourrait avoir des effets considérables et provoquer ainsi un mal-être énorme chez ces homosexuels ou transgenres, privés de leur liberté, et forcés à mettre un "masque", à cacher qui ils sont réellement.

Le président Obama apporte donc un soutien considérable à cette pétition. Par ailleurs, il milite activement en faveur des droits des homosexuels, que ce soit sur le territoire américain ou étranger. C'est la toute première fois qu'un président américain affirme être pour le mariage entre personnes de même sexe. Les Etats-Unis sont effectivement réputés pour leur esprit conservateur et très catholique… Peut-être Obama apportera-t-il une vague de changement à ce niveau-là aussi?