La cellule égyptienne du groupe terroriste État islamique a diffusé sur les réseaux sociaux de nouvelles exécutions de prisonniers. L'enregistrement montre la décapitation d'une personne et l'assassinat d'un soldat égyptien par les bourreaux. Le soldat avait été enlevé lors d'une attaque dans la péninsule du Sinaï. Ces enregistrements ont été diffusés au cours de la nuit du 10 au 11 avril. Bien que le soldat égyptien soit identifié, aucune information n'a été fournie sur l'identité de la personne qui s'est fait exécuter.

Les djihadistes de cette région, qui appartiennent au groupe Ansar Beït al-Maqdess, ont gardé ces exécutions pour les espions accusés de collaborer avec les forces de l'Égypte ou d'Israël.

Publicité
Publicité

Ainsi, il est possible de croire que ce dernier était l'un d'entre eux.

Ce groupe a revendiqué la plupart des attentats dans la province du Sinaï depuis la destitution du président égyptien en 2013. Ils se sont donné le nom de « Province du Sinaï » dernièrement.

Le soldat égyptien s'identifie

Pendant l'enregistrement, le soldat égyptien s'identifie. Il indique clairement où il a été fait prisonnier. Il aurait été capturé lors d'attaques sur des postes de contrôle dans la péninsule le 2 avril dernier. Ces attaques avaient fait plusieurs morts dont deux civils et 15 soldats selon les sources locales.

Le soldat se fait le porte-parole du groupe État islamique en expliquant les gains du groupe terroriste lors des attaques. On peut l'entendre dire que l'État islamique s'est emparé de chars et d'armes qui étaient gardés au point de contrôle.

Publicité

Une fois les affirmations terminées, les bourreaux lui tirent dessus. Il est possible de voir l'autre victime se faire tuer peu avant. Le corps du soldat avait été retrouvé au début du mois selon les autorités égyptiennes.

Le groupe a joint le califat de l'État islamique et il contrôle la majorité de la péninsule du Sinaï. Depuis la destitution du président islamiste Mohamed Morsi, le groupe est très actif en guise de représailles et de vengeance sur l'Égypte. #Etat Islamique #Terrorisme