Quand vous étiez petit avez-vous aux cow-boys et aux indiens? Avez-vous utilisé des pistolets en plastique en vous prenant pour Lucky Luke ou en pensant être Luke Skywalker? Moi, je l'ai fait et un jeune garçon de trois ans l'a fait dans la ville de Cleveland dans l'État de l'Ohio. Le problème pour ce jeune enfant est que le pistolet n'en était pas un en plastique, c'était une arme réelle et chargée. Le propriétaire l'avait laissée sans surveillance et le garçon a tiré une balle au visage de son frère le 12 avril dernier.

C'est l'un de ces accidents dont on ne voudrait jamais entendre parler. Mais, cet incident ramène un débat fort controversé aux États-Unis.

Publicité
Publicité

Celui de la liberté de posséder une arme à feu dans la maison et les règles à suivre pour la ranger.

Le bébé n'a pas pu être sauvé. Sa mort a été constatée à l'hôpital et les forces policières de la ville de Cleveland ont ouvert une enquête pour savoir d'où provenait l'arme laissée sans surveillance. Le chef de la police locale, Calvin William, a mentionné que « la journée est un moment noir pour tous les habitants de Cleveland. Il faut mettre un terme à cette passion pour les pistolets dans l'ensemble des États-Unis. Cette mort inutile le démontre encore ».

Le coupable devra répondre de sa négligence

Les autorités policières souhaitent un contrôle accru des armes dans la population civile. Le chef de la police ne veut pas garder cet accident sans conséquences. « Celui qui a laissé ce pistolet sur la table devra assumer les conséquences de son manque d'attention », a ajouté Calvin William insistant que les armes de poing, comme le toddler utilisé ici, ne sont pas des jouets.

Publicité

Ils tuent réellement.

Depuis de nombreuses années, des politiciens et des groupes d'activistes demandent d'établir des règlements afin de rendre le port d'arme plus contrôlé. Il existe des états américains où il est possible d'acheter des pistolets au supermarché. Le chef de police le dit clairement, les armes à feu sont une lourde responsabilité qu'il faut prendre avec sérieux. #Enfance #Etats-Unis