Le drame a eu lieu à North Charlestone en Caroline du Sud, aux #Etats-Unis. Un policier a abattu un homme noir, Walter Scott, de huit balles dans le dos. La scène a été entièrement filmée par un témoin. La vidéo a été mise en ligne il y a quelques heures sur le site du New-York Times, venant ainsi contredire les propos du policier qui affirmait avoir agit par légitime défense.

Condamné pour meurtre 

Cette vidéo accable complètement Michael Slager, le policier. Sur celle-ci, on peut voir un homme noir s'enfuir en courant suite à ce qui ressemble à un banal contrôle routier. L'officier a alors sorti son arme tirant à huit reprises dans le dos de l'homme qui n'était pas armé. On voit ensuite Michael Slager s'avancer vers la victime, à terre, et lui passer les menottes. L'homme décédera quelques minutes plus tard.

La vidéo remet en cause les dires du policier qui avait affirmé, dans un premier temps, avoir agit en état de légitime défense. L'enregistrement a conduit à la condamnation pour meurtre du policier. Selon l'un des avocats de la famille de la victime, Walter Scott aurait été touché par trois fois dans le dos, une fois au dessus des fesses et une fois à l'oreille. Toujours selon les déclarations de l'avocat, au moins une des balles a atteint le cœur. 

La peine de mort pour le policier

Les faits se sont déroulés le samedi 4 avril dernier alors que Walter Scott, un homme noir de 50 ans roulait à bord de sa voiture avec le feu arrière cassé. C'est alors qu'il se fait arrêter par la policier et que l'homme s'enfuit avant d'être abattu.

Michael Slager, le policier de 33 ans, a été inculpé pour meurtre. Dans le manda d'arrêt, il est noté que le policier "a illégalement et avec préméditation tué la victime (...) Il a tiré sur la victime à plusieurs reprises dans le dos après une altercation". Il encourt la peine de mort ou 30 ans d'emprisonnement. Il est actuellement détenu au centre de détention du comté de Charleston.

Ce drame survient dans un contexte tendu aux Etats-Unis. En effet, plusieurs affaires similaires ont eu lieu ces dernières années ayant entraîné plusieurs manifestations dans le pays. La Maison Blanche recommandait alors des changements au sein des forces de l'ordre. #Fait divers