La #Chine a établi de nouvelles règles pour les Chinois nés sur la terre principale. La pays limitera leurs déplacements vers Hong Kong ont annoncé les dirigeants politiques depuis Pékin. L'objectif de cette mesure est de diminuer le commerce effectué par les revendeurs de produits sur le continent. Plusieurs citoyens vont à Hong Kong pour acheter des biens à rabais et les revendre sur le territoire chinois par la suite. Les prix y sont plus élevés que dans l'ancienne colonie britannique.

La situation de Hong Kong est spéciale. L'atmosphère est tendu en raison de manifestations importantes pour demander davantage de liberté au niveau démocratique. Plusieurs habitants de la région sentent la croissance de l'influence chinoise au niveau politique, mais également dans la rue. Il y a un nombre important de visiteurs chaque jour qui viennent simplement acheter des produits à rabais et qui retournent à Shenzhen. Les résidents permanents mentionnent que ces allers et venues continuent engorgent les transports publics. Ainsi, des manifestations contre ce système de commerce parallèle a produit des affrontements avec les autorités.

Cependant, les dirigeants chinois espèrent que la fin des visas illimités pour les résidents de Shenzhen réduira considérablement le commerce parrallèle. Le chef du gouvernement de Hong Kong, Leung Chun-ying, a déclaré que « le gouvernement central a accepté nos recommandations afin de limiter le droit de passage à une fois par semaine ». Le dirigeant politique espère que cette mesure aura un effet positif sur le mécontentement de la population.

Les manifestations ne seront pas tolérées

Leung Chun-ying a mis les points sur les « i » pour les activistes désirant manifester contre le commerce parallèle. « Tout ce qui pourra augmenter les problèmes entre Hong Kong et les Chinois ne sera pas toléré », a-t-il dit en faisant allusions à tous les types de manifestations. Cette attitude répressive fait peur aux citoyens de la ville qui y voit l'influence grandissante de Pékin. #Asie