Face à l'une des plus importantes sécheresses jamais connues en Californie, les citoyens n'ont pas entendu le signal d'alarme lancé par les autorités il y quelque jours. La consommation d'eau n'est descendue que de seulement 2,8 % en février. Le gouverneur de l'État a annoncé des mesures importantes pour imposer une diminution de la consommation aux citoyens qui ne semblent pas se rendre compte de l'urgence.

Les économies réalisées en février sont les plus faibles depuis juillet dernier quand les autorités ont débuté les mesures en réaction à la sécheresse intense. La présidente du Conseil de la gestion de l'eau de la Californie, Felicia Marcus, était très inquiète des chiffres dévoilés mardi dernier. « Ils démontrent la nécessité d'imposer des mesures législatives comme l'a fait le gouverneur la semaine dernière, » expliquait-elle.

En effet, les citoyens de la Californie et les entreprises de l'État ne semblent pas comprendre que l'eau potable n'est pas une ressource illimitée dans cette région. Felicia Marcus exhorte les citoyens de faire leur part. « Il est essentiel que tous contribuent. Nous traversons une période de sécheresse exceptionnelle et il faut que chaque individu fasse sa part pour limiter les dégâts, » dit-elle.

Urgence 

Il y a une semaine, des mesures étaient annoncées par Jerry Brown afin de rendre obligatoire la réduction de la consommation d'eau. Ces dernières visaient à diminuer les quantités d'eau utilisées de 25%.

Les nappes d'eau souterraine de la Californie sont en train de s'assécher. L'État possède une population de 40 millions de personnes. Si les nappes souterraines deviennent sèches, les autorités n'auront plus de source d'eau douce. Elles ont une importance primordiale car l'eau de la mer ne peut pas être utilisée. Cette proximité avec la côte peut être trompeuse pour le citoyen qui voit le Pacifique. Les plus riches sont les pires consommateurs. Par exemple, les résidents de Beverly Hills consomment trois fois plus d'eau que les quartiers défavorisés. La décision de Jerry Brown de mettre des incitatifs économiques aux mesures proposées la semaine dernière est en partie motivée par ces statistiques. #Etats-Unis