Un citoyen tchèque est en train de réaliser son rêve un peu fou. Il a décidé d'organiser un État où les impôts seront facultatifs afin d'en diminuer au maximum l'influence sur la vie des citoyens. Ce nouvel État qu'il autoproclame s'appelle le Liberland. Il se situe sur un terrain boisé de sept kilomètres carrés à la frontière de la Serbie et de la Croatie. Vit Jedlicka s'en est autoproclamé le premier président et invite toutes personnes qui entrent dans ses critères à rejoindre son nouveau pays.

Le nom officiel du pays est la République libre du Liberland selon la page web officielle. Ce dernier a déjà une devise nationale qui est, en traduction libre, « Vivre et laissez vivre ».

Publicité
Publicité

L'objectif du jeune homme de 31 ans avec la création de cet État est de « faire une société où les honnêtes citoyens peuvent s'enrichir sans lois, règlements ou impôts inefficaces », a-t-il expliqué en mentionnant que la base de son idée est « de rendre les impôts facultatifs afin de minimiser le rôle de l'État au maximum ».

Selon le jeune homme, son idée plaît à de nombreuses personnes puisqu'il a déjà eu 250.000 signatures de personnes ayant l'intention de demander la citoyenneté du Liberland. Il espère rapidement atteindre le million. Vit Jedlicka a déjà établi ses bases pour accepter ou non des demandes de citoyenneté. « Les personnes doivent respecter leur prochain et les opinions de ceux-ci et la propriété privée. Les extrémistes n'y seront pas admis », a-t-il expliqué dans sa présentation.

Publicité

Le Liberland s'étenderait entre la Serbie et la Croatie sur le long du Danube. Selon Vit Jedlicka, « la Serbie ne veut pas de ce boisé et la Croatie mentionne que le boisé en question est un territoire serbe ». Il semble que cette situation dure depuis 24 ans.

La fondation du pays

La Liberland a vu le jour le 13 avril dernier. C'est une république constitutionnelle et une #Démocratie directe qui désire instaurer la libre circulation de biens et de personnes sur son territoire. Le président (autoproclamé faut-il le rappeler) indique que son projet allume les Internautes avec plus de 100.000 « J'aime » sur la page Facebook officielle. Le pays possède deux langues officielles qui sont le tchèque et l'anglais. Le nouveau pays du Liberland, dont la capitale est Liberpolis, se réalisera-t-il vraiment, cela reste à voir. #Union Européenne