Une trentaine de chauffeurs de taxis s'est évanouie le 4 avril dernier à Pékin, en #Chine, après avoir tenté collectivement de se suicider en ingérant des pesticides. Un photographe a immortalisé leurs corps inanimés, allongés sur la rue Wangfujing de la capitale chinoise. Le cliché a été largement diffusé sur les réseaux sociaux avant d'être censuré par les autorités. Hospitalisés en urgence, les victimes ont subi un lavage d'estomac et ont été sauvées de justesse.

Des travailleurs en détresse

Originaires de la province de Heilongjiang, ces hommes désespérés protestaient contre une réforme de la ville de Suifenhe, datant de 2011, qui leur interdit de posséder leur propre taxi. Employés par des compagnies municipales ou nationales, les chauffeurs de taxi chinois doivent désormais payer une franchise pour exercer et louer leur véhicule à un prix souvent excessif.

Depuis le début de l'année, des milliers de chauffeurs réclament le droit de conduire un taxi à leur compte mais les autorités ne veulent pas entendre leurs revendications.

Le suicide par pesticides, une méthode radicale

Ce n'est pas la première fois que les pesticides sont montrés du doigt après des suicides, surtout en Chine. Le suicide par pesticide est la méthode la plus utilisée dans le pays, notamment chez les paysans, spoliés de leurs terre, en profonde détresse. L'augmentation du prix des semences et des engrais les mènent à la faillite et les plus fragiles n'hésitent pas à ingurgiter des substances toxiques qu'ils ont sous la main. Les pesticides. Pas chers, efficaces.

En août 2013, une dizaine de cheminots a tenté de mettre fin à ses jours en ingérant des pesticides. Les ouvriers du chemin de fer de Harbin, dans le Nord du pays, craignaient de perdre leurs emplois. En juillet 2014, sept autres personnes ont eu recours à cette méthode de suicide collectif, pour faire entendre leurs revendications.

La Chine n'est pas le seul pays frappé par ce fléau. Le suicide aux pesticides est aussi une pratique très courante dans les zones rurales de plusieurs pays asiatiques, notamment en Inde ou au Sri Lanka.