Les tensions raciales sont extrêmement vives aux États-Unis et la ville de Cleveland dans l'Ohio l'a fortement ressenti dans la journée de ce dimanche 24 mai. Suite à l'acquittement d'un policier blanc qui avait tué deux jeunes Afro-Américains, des centaines de manifestants sont sortis dans les rues afin d'exprimer leur mécontentement vis à vis du verdict rendu par le juge. Du lot, plusieurs dizaines d'individus ont été mis en état d'arrestation pour avoir notamment agressé des passants.

Selon les derniers chiffres officiels connus ce dimanche après-midi, le compte était rendu à 71 arrestations. Cela démontre le mécontentement et le sentiment de frustration dans les communautés afro-américaines.

Publicité
Publicité

Les faits datent de novembre 2012. Le policier Michael Brelo avait alors tiré sur deux jeunes hommes à 49 reprises dont 15 balles sur le pare-brise. Était-ce justifié? Selon le verdict rendu, aucune preuve suffisante n'indique que l'arme de Brelo a tué les jeunes gens.

La police comprend la frustration

Comme le chef de la police de Cleveland l'a indiqué: "Nous comprenons les frustrations et nous sommes prêts à coopérer, mais nous agirons s'il y a de la violence. Nous n'accepterons pas de tels gestes", avait-il expliqué avant les manifestations. Il a suivi sa politique à la lettre avec les 71 arrestations effectuées.

Le maire de la ville, Frank Jackson, a abondé dans le même sens en donnant des directives très claires. "Nous soutiendrons les manifestations pacifiques, mais nous ne tolérerons aucune forme de violence, tant de la part des policiers que des citoyens", a-t-il prévenu.

Publicité

Des explications peu convaincantes du juge

Le fait que les communautés soient insatisfaites du jugement peut être compréhensible. Le juge a indiqué qu'il ne pouvait pas établir le lien entre les 49 coups de feu du policier sur la voiture et la mort des deux Afro-Américains. Suite au jugement, le ministère de la #Justice a mentionné qu'il réétudiera le dossier et le jugement rendu. Cette sortie pourrait calmer les insatisfactions et frustrations de la population. #Etats-Unis