Le président #Barack Obama était dans le Bronx à New York pour prouver son soutien aux communautés minoritaires lors du lancement d'une organisation destinée à promouvoir les chances équitables des jeunes en situation minoritaire grâce au financement privé : My Brother's Keeper Alliance. Pour Barack Obama, les jeunes Afro-Américains sont souvent défavorisés en raison des revenus moyens plus faibles dans ces communautés. Les communautés hispaniques connaissent les mêmes problèmes. Dans son discours pour les débuts de My Brother's Keeper Alliance, il a laissé des indications quant à son avenir post-présidentiel.

Dans un contexte extrêmement lourd, les relations entre les autorités et les communautés défavorisées sont très tendues.

Publicité
Publicité

Pour Barack Obama, il est compréhensible de voir des élans de frustration au sein des milieux défavorisés qui n'ont pas des chances égalitaires de sortir de la misère. « Ce sentiment d'injustice et d'impuissance a nourri les manifestations que nous avons vues à Ferguson, à Baltimore et New York au cours de la dernière année », a-t-il expliqué.

Pour lui, le problème des tensions raciales actuelles ne se limite pas aux relations entre les policiers et les communautés noires ou hispaniques. « Si nous croyons que la réponse à ces problèmes en est une policière, nous passerons à côté des vrais enjeux en tant que société », a-t-il raconté.

Une nécessité de changer les pratiques policières

Même si les enjeux sont plus larges que les simples pratiques policières, le président américain a insisté sur l'importance de les changer et de faire en sorte que tous les Américains reçoivent un traitement équitable.

Publicité

« Les statistiques sont claires et incontestables. Les hommes noirs et hispaniques ont une expérience avec les forces de l'ordre très différente des autres Américains », a-t-il fait valoir. Pour lui, cette situation doit changer.

L'initiative de My Brother's Keeper Alliance en est une qui combattra l'illettrisme dans les communautés défavorisées, offrir un accès aux études aux jeunes sans les moyens d'y parvenir et diminuer les niveaux de chômage. Pour Barack Obama, la baisse des taux élevés de chômage dans les zones défavorisées passent par une meilleure éducation afin que les jeunes réussissent à inverser les tendances. #Etats-Unis #Racisme