Ce dimanche 17 mai, des fusillades ont fait neuf morts au Texas. Une bagarre entre des groupes criminalisés de motards a dégénéré, provoquant la mort de ces neuf personnes, mais aussi de nombreux blessés. Les gangs de motards avaient vraisemblablement des comptes à régler entre eux. Les autorités sont revenues à l'assaut et ont procédé à près de 200 arrestations pour arrêter les groupes criminels hier, lundi 18 mai. Les cow-boys sont passés à l'attaque!

Les deux gangs connus, les Bandidos et les Cossacks, ont été désignés par la presse locale comme étant les responsables. Cependant, la police aurait ensuite affirmé que cinq groupes étaient impliqués.

Publicité
Publicité

Ils ont provoqué une fusillade au restaurant Twin Peaks de Waco dans l'État du Texas. En réponse à ces attaques, le sergent de police Patrick Swanson a indiqué que "192 arrestations avaient été effectuées en lien avec ces événements malheureux". Ce nombre a ensuite été revu à 170.

Selon les autorités texanes, les Bandidos sont parmi les groupes criminels les plus dangereux dans cet État. Il apparaît que le groupe de motards a effectué une série de menaces contre les forces de l'ordre au cours des dernières heures en raison des nombreuses arrestations. Les indiens ont troqué les chevaux pour des motocyclettes.

La fusillade avait éclaté parce que les membres de cinq groupes criminalisés étaient réunis pour régler des comptes et des différends. D'une petite bagarre de salle de bain entre deux individus, le tout a dégénéré en assaut à coups de couteau et à coups de feu selon les témoignages recueillis par la presse locale.

Publicité

On se croirait presque dans un scénario de Martin Scorsese.

Pas de victimes civiles

Le sergent de police a insisté en point de presse que les victimes étaient seulement des membres des gangs de motards. "Avec tous ces coups de feu, je suis stupéfait qu'il n'y ait pas de victimes civiles", a-t-il dit.

Les autorités au courant de la réunion

Selon les informations rapportées par la presse locale, les autorités policières auraient retrouvé plus d'une centaine d'armes sur place. De nombreuses douilles de balles étaient présentes sur le sol. Le restaurant était rempli de près de 200 motards. Les policiers étaient au courant de cette réunion et avaient dépêché 12 policiers autour du restaurant. Mais, cela n'a pas été suffisant pour maintenir le calme. #Etats-Unis