L'#Irak subit les violences liées à l'emprise de l'État islamique sur son territoire depuis plus d'un an. En 2014, ces confrontations ont provoqué le déplacement de presque trois millions de personnes. A titre de comparaison, c'est un peu près l'équivalent de la population de Paris et Marseille mises ensembles. Ces chiffres sont fournis par l'Organisation internationale pour les migrations lors d'un rapport donné le 12 mai dernier.

Au début de l'année, le nombre était de 300.000 personnes. Mais, ce chiffre a explosé au cours des derniers mois. Principalement à cause des combats qui ont lieu à Ramadi dans la province d'Al-Anbar

L'organisme a tenu à préciser que 133.000 individus ont été dans l'obligation de quitter leurs foyers quand les groupes islamiste, principalement d'allégeance sunnite tels que l'État islamique, ont attaqué la ville de Ramadi il y a un mois.

Publicité
Publicité

Plus de 16.000 déplacés sont depuis revenus dans le centre de la ville.

La quantité d'aide humanitaire vitale est insuffisante

Le responsable de l'Organisation internationale pour les migrations en Irak, Thomas Lothar Weiss, a fait état du manque important de ressources dont disposent les organismes sur le terrain pour répondre aux besoins des personnes. « La quantité d'aide humanitaire vitale est insuffisante », a-t-il dit.

La frontière de la région s'étend sur des pays comme l'Arabie Saoudite, la #Syrie, la Jordanie. Depuis l'offensive de l'État islamique en juin dernier, les dommages collatéraux ont provoqué des problèmes importants au sein de la population civile. Ne pas pouvoir vivre dans sa maison comporte son lot de problèmes. Pas de vêtements, pas de moyens de communication, pas de ressources monétaires, pas de biens matériels, c'est un monde difficile à imaginer et c'est ce à quoi réfère Thomas Lothar Weiss.

Publicité

Le comité international de la Croix-Rouge a fait un appel aux dons afin de lever les 38,5 millions qui manquent pour réussir à fournir le minimum vital aux déplacés.

Le responsable a mentionné qu'il était important d'agir avant que la situation dégénère et ne provoque des problèmes comme en connait la Syrie en ce moment. #Terrorisme