Au cours de la journée lundi, les autorités somaliennes ont établi un nouveau nom pour désigner les shebabs. Ils devront être maintenant désigné comme étant le « groupe qui massacre les Somaliens » ou avec l'acronyme USUS l'acronyme de l'expression en somalien. Les autorités somaliennes ne pouvaient laisser le mot « shebab » être d'usage en raison des références à la jeunesse auxquelles le mot renvoie.

« On ne peut pas laisser un mot qui fait référence aux jeunes, à notre futur, être sali de la sorte. C'est pour cela que tous les membres de cette organisation seront connus comme étant des UGUS », a commenté le directeur des renseignements, Abdirahman Mohamud Turyare qui a insisté sur le fait que cet acronyme soit davantage représentatif de l'action des ces personnes. « Ils massacrent littéralement les Somaliens et c'est ainsi qu'ils doivent être désignés », a-t-il conclu.

Cette sortie fait suite aux nombreuses utilisations par les télévisions, radios locales et chaînes d'État de ce terme pour parler des shebabs. Ce pays est en guerre civile depuis plus de 20 ans (1991 pour être exact) et le pays est laissé à lui-même. Depuis, la présence d'un gouvernement est davantage utopique. Elle est possible seulement dans la capitale en raison du soutien militaire international. Autrement, les pouvoirs sont distribués selon les régions à des groupes armés terroristes comme les shebabs.

Une montée supportée par Al-Quaïda

Les shebabs sont un groupe d'insurgés islamistes qui font régner la terreur en Somalie et au Kenya en attaquant notamment les communautés catholiques. Ils attaquent tous les villages qui ne sont pas islamistes et agissent à l'image de groupes comme l'État Islamique qui attaquent des institutions sacrées comme les installations de l'ONU, les endroits humanitaires et les institutions gouvernementales.

Pour toutes ces raisons, les représentants du gouvernement espèrent toucher à la réputation de ces groupes chez les jeunes et faire en sorte qu'ils recrutent moins malgré leur influence limitée. #Afrique #Etat Islamique #Terrorisme