Après les homosexuels, les athées, et la civilisation occidentale, les baskets Nike entrent elles aussi dans la ribambelle d'objets, croyances et pratiques dans le collimateur de l'État Islamique.

Et en effet, après une toute nouvelle loi promulguée par #Daesh, l'achat et le port de vêtements et baskets floqués Nike est désormais totalement prohibé en #Syrie.

Motif avancé par l'organisation djihadiste : la consonance "sexuellement provocante", aussi bien, semblerait-il, en arabe qu'en français, et donc "non conforme aux bonnes mœurs" du nom de la marque. Rappelons, tout de même, que celui-ci nous vient en réalité du nom de la déesse Niké symbolisant la victoire.

Les commerçants syriens priés de vendre des vêtements adaptés à l'Islam

"Méfiez-vous les jeunes, les slogans des mécréants sont sur nos vêtements". Voici ce que l'on pouvait lire tout au long de cette semaine sur des tracts distribués à la population dans la ville de Raqqa (Syrie). Ce slogan fait bien sur référence aux vêtements de marque Nike, mais pas que :

En profitant pour faire le ménage dans les stands textiles de ses bazars, l'organisation djihadiste s'en prend également à la marque américaine Whore (terme pour qualifier une prostituée) ou encore les marques Croix, Crux ou Gross à la connotation cette fois jugée un peu trop chrétienne.

Menaces, sanctions envers les contrevenants ?

"Sachez que ceux qui vendent ces vêtements se rendent coupables de péché, tout comme ceux qui les portent et ce jusqu'à la fin des temps" , voici un autre exemple de ce que l'on peut lire sur ce fameux dépliant. Malheureusement, il nous est impossible de savoir si les éventuels contrevenants à cette loi se verraient exposés à des sanctions minimes (comme par exemple se faire couper un ou deux doigts), du fait qu'une partie du dépliants est, selon France 24, "illisible".

Reste à savoir si les jeunes djihadistes se conformeront à ces nouvelles règles, les basket Nike étant assez prisées parmi eux : tenez vous bien, le modèle "Nike Free" de la marque serait le modèle de chaussures le plus porté par les djihadistes syriens.  #Etat Islamique