La guerre aux narco-trafiquants n'est pas terminée et est toujours très présente au #Mexique. L'État de Jalisco, qui est considéré comme l'un des plus sûrs du pays, l'a bien démontré avec l'invasion des cartels afin de venger l'opération « Operativo Jalisco » qui a provoqué plusieurs arrestations. C'est une démonstration que les cartels sont autant, sinon plus puissants que les forces policières. Au cours de l'opération de vendredi, qui s'est prolongée samedi, un hélicoptère de type Cougar a été détruit et trois militaires sont disparus, trois autres sont morts. Autrement, deux policiers et dix soldats ont été blessés dans l'attaque de l'hélicoptère.

Publicité
Publicité

Au total, le bilan officiel des attaques du cartel « Nouvelle Génération » est de sept morts et 19 blessés. Les autorités continuent de rechercher les disparus avant de les considérer comme décédées. Un rayon de 200 mètres carrés autour du point d'atterrissage d'urgence a été délimité pour retrouver les personnes manquantes. Les policiers disparus ne sont pas encore considérés comme ayant été pris en otage. Les autorités ne veulent pas spéculer afin de ne pas donner trop de pouvoirs aux cartels. Mais cette possibilité est fort probable.

25 municipalités attaquées

Pendant que l'hélicoptère a été attaqué, des hommes des cartels ont pris d'assaut 25 municipalités de l'État de Jalisco. Des autobus incendiés, des véhicules automobiles en flammes, des blocage sur les routes, des banques volées, des stations-services pillées, plusieurs choses ont été effectuées pour créer un chaos à Guadalajara, deuxième ville en importance au Mexique.

Publicité

Cette démonstration de force est directement reliée à l'opération policière lancée ce jour-là. Dernièrement, Nemesio Oseguera, alias «El Mencho», avait démontrer sa puissance en faisant état des ateliers qu'il possédait afin de produire des armes automatiques comme celles utilisées par les soldats américains. « Operativo Jalisco » était fait avec l'objectif de diminuer la force du cartel. Ce dernier a plutôt démontré qu'il ne laissera pas les policiers faire la loi. #Amérique latine