Deux policiers avaient tiré sur un jeune dans la municipalité de Cleveland. Tamir Rice est mort. Cette bavure policière en était une de plus sur la longue liste qui s'accumule. Les manifestations des Afro-Américains ont fait en sorte que les policiers ne demeureront plus impunis. Depuis les manifestations de Jefferson l'an dernier, les policiers doivent répondre de leurs gestes de plus en plus. Un juge a indiqué à titre indicatif que les deux policiers qui ont tiré sur Tamir Rice devraient être inculpés. Cela démontre que la fin de l'impunité est proche pour les policiers.

L'adolescent de 12 ans s'était fait abattre en jouant avec un pistolet en plastique. Il ne faisait que jouer et les deux policiers ont choisi de tirer. Bang! Bang! C'était fini pour Tamir Rice. Maintenant, avec l'avis du juge Ronald Aldrine, les autorités judiciaire de Cleveland ont une légitimité morale pour lancer des poursuites criminelles contre les deux agents.

Des accusations de meurtre sont prévues

Dans son avis légal, le juge a indiqué que selon son expertise « les deux agents devraient être poursuivis. Timothy Loehmann, qui est celui qui a tiré, devrait être accusé de meurtre, d'homicide involontaire et de manquement à son devoir de policier. Son partenaire, Frank Garmback, devrait faire face aux deux derniers chefs d'accusation seulement comme il n'a pas tiré ».

Le pardon est devenu inexistant

Il est dommage de voir que la mort de plusieurs Afros-Américains ait été nécessaire pour mettre en lumière les comportements racistes des policiers américains dans plusieurs États. Un an après les manifestations de Ferguson, les brutalités policières ne sont plus tolérées. La démission immédiate d'un policier au Texas il y a quelque jours en font la démonstration tout comme les charges portées contre le policier dans la région de Baltimore.

Ces avis légaux déposés par le juge Ronald Aldrine ne sont pas officiels. Ils ne mèneront pas nécessairement à des poursuites. C'est aux autorités de prendre la décision d'aller ou non de l'avant. Mais, il y a fort à parier qu'ils seront inculpés dans les jours à venir. #Etats-Unis #Racisme