Vitaly Milonov, membre de l'Assemblée législative de Saint-Péterbourg et auteur de la loi homophobe controversée interdisant la « propagande » des « relations sexuelles non traditionnelles » promulguée par le président russe Vladimir Poutine en 2013, vient de déposer un projet de loi qui veut interdire « la nudité ou le port de vêtements non éthiques en public. »

L'homme politique le plus homophobe de Russie

Le législateur russe, membre du parti « #Russie unie » auquel appartient Vladimir Poutine, veut ainsi bannir les hommes qui se promènent torse nu dans les rues de Saint-Péterbourg en été. Le projet de loi précise que « soit l'absence de vêtements ou la nudité de parties supérieures ou inférieures du corps » serait interdite pour les hommes et les femmes et pourrait être sanctionnée par une amende dont le montant s'élèverait jusqu'à 3 000 roubles (environ 50 euros).

Pour l'instant seule la ville de Saint-Péterbourg est concernée par ce nouveau projet de loi mais elle pourrait s'étendre à l'ensemble du pays. En tout cas c'est le souhait de Vitaly Milonov, fervent orthodoxe pratiquant, qui est connu pour être l'homme politique le plus homophobe de Russie.

Un projet de loi qui risque de ne pas plaire à Vladimir Poutine

Mais son projet de loi risque de ne pas plaire à tout le monde. Et en particulier au maître du Kremlin Vladimir Poutine qui aime se faire filmer et photographier torse nu dans de nombreuses circonstances :Vladimir à la chasse, Vladimir à la pêche, Vladimir à cheval, Vladimir nageant avec les dauphins... La liste est longue. C'est un peu comme la série des livres pour enfants « Martine. »

Vitaly Milonov, qui qualifie régulièrement les gays de « malades mentaux », avait demandé l'interdiction d'entrée sur le territoire russe du patron d'Apple Tim Cook, peu après son coming out en octobre 2014 où il avait déclaré : « Je suis fier d'être gay, et je considère qu'être gay est le plus beau cadeau que Dieu m'ait fait. » L'élu homophobe avait argumenté son souhait, qui n'a pas été exaucé, par des propos homophobes dont il est coutumier : « Qu'est-ce qu'il pourrait nous ramener ? Ebola, le sida, la chtouille ? » #Homophobie