Le modèle d'article que je vous propose est simple, il s'agit de vous offrir un condensé de l'actu internationale de la journée en un article concis qui va droit au but. Après la version consacrée au Proche et Moyen-Orient, retrouvez celle consacrée à l'#Asie-Pacfique:

 

#Chine :

 

        Alors que le parlement turc se prépare à débattre son ordre du jour, la guerre contre le terrorisme, le Président Recep Tayyip Erdogan rencontre le Président chinois Xi Jinping à Pékin. Au cœur des débats : la minorité ouïghour turcophone, principalement installée dans la province autonome du XinJiang et dont la liberté de religion a subit de récentes attaques de la part de Pékin, notamment pendant le mois sacré du Ramadan.

Publicité
Publicité

        Le Parti Communiste Chinois ( PCC ) a rendu publique, ce mercredi, un document énonçant la liste des dix principales infractions que pourraient commettre les fonctionnaires de l’État. Cette liste vise à élever les capacités du gouvernement à disposer de ses éléments «  médiocres et incompétents » ou bien corrompus. Pourront être licenciés ou mutés les cadres et fonctionnaires « incapables de compléter leur travail ; ayant une épouse ou des enfants vivant à l'étranger »; ou encore « déloyaux au PCC ».

        La bourse chinoise redécolle. Après deux jours de chute libre, les cours de la Bourse de Shanghai ont repris, ce mercredi, les allures d'une ascension plus qu'attendue par les investisseurs. L'indice de Shanghai ( SSE) a ainsi finit sa journée à +3.44 %, culminant à 3.789 points tandis que celui de Shenzhen a terminé sa journée avec une hausse de +4.11 %.

Publicité

La baisse des cours s'inscrit dans un climat de plus en plus austère pour la croissance chinoise, qui accoutumé à ses +10 % sur les trois dernières décennies devra se contenter d'un petit 7% pour l'ensemble de l'année 2015.

 

Bangladesh :

        La Cour Suprême bengladaise à soulevé, ce mercredi, la condamnation à mort de l'un des principaux leaders de l'opposition, Salauddin Quader Chowdhury, proche de l'ancien Premier ministre Khaleda Zia. Il avait été inculpé en 2013 de 9 des 23 chefs d'accusation retenus contre lui, dont 4 pour complicité dans le génocide de 200 personnes, principalement issus de la minorité hindou.

 

        Inde :

L'athlète Dutee Chand réhabilitée par le Tribunal arbitral du sport ( TAS). La sprinteuse Indienne pourra de nouveau fouler le revêtement ocre des pistes d'#Athlétisme, son «  hyper-androgénie » ne constituant pas, selon le TAS, une preuve de dopage ni une imposture. Elle n'est pas la seule à souffrir d'un niveau d'hormones masculins trop élevé, la Sud-Africaine Caster Semenya avait également été suspendue l'année dernière après des doutes émis par les instances sportives quant à son véritable sexe.

Publicité

 

Sources :

http://www.scmp.com/news/china/policies-politics/article/1844809/chinas-communist-party-releases-rules-setting-out-how

http://www.chinadailyasia.com/business/2015-07/29/content_15297042.html

http://www.chinadailyasia.com/asia/2015-07/29/content_15297071.html

http://www.rfi.fr/sports/20150729-athletisme-femmes-hormones-chand-semenya-sprinter/