Le modèle d'article que je vous propose est simple, il s'agit de vous offrir un condensé de l'actu internationale de la journée en un article concis couvrant un continent. Pour autant il ne s'agit pas simplement d'éplucher l'actualité internationale de la presse française, mais avant tout de vous faire découvrir d'autres informations passées plus ou moins inaperçues. Je reprendrai donc des infos disséminées sur différents relais d'information. Vous en trouverez évidemment les sources en bas de page afin de ne pas gêner la lecture. Tout ce qui se trouve entre guillemets sera la reprise des mots du journaliste et non ceux d'un intervenant quelconque, à moins que cela ne soit spécifiquement indiqué.

 

 

#Israël :

        Amnesty International renouvelle sa mise en garde contre le gouvernement de Benyamin Netanyahou.

Publicité
Publicité

Dans un rapport rendu publique aujourd'hui, l'organisation onusienne dénonce les « crimes de guerres » qu'aurait perpétué Israël durant sa campagne militaire menée contre Gaza à l'été 2014. Au cours de son opération « Bordure protectrice », l’État hébreux aurait ainsi provoqué la mort de 135 civils dont 75 enfants dans la seule ville de Raffah. Au total, ce serait 2100 civils palestiniens qui auraient été tués.

 

#Turquie :

 

        Le Parlement turc a annoncé, ce mercredi 29 juillet, la tenue d'une session dite "extraordinaire" pour discuter des récentes frappes menées par le gouvernement contre des positions de l'Etat Islamique ( EI) et du PKK en Syrie. La communauté internationale est donc de nouveau confrontée à un dilemme d'envergure : comment profiter de l'enthousiasme tardif de ce nouvel allié pourtant décisif tout en ne remettant pas en cause le rôle des Kurdes dans la zone.

Publicité

Effectivement, jusqu'à présent, les Kurdes ont constitué le principal ( sinon le seul) appui militaire terrestre de la coalition internationale emmenée par les États-Unis.

 

#Iran :

 

Tournée du Moyen-Orient.

        Le ministre iranien des Affaires Étrangères s'est lancé dans une tournée des pays clés de la région. Après l'Irak et Qatar, Mohammad Javad Zarif a profité de son passage au Koweït pour appeler les pays arabes à revoir leur politique anti-terroriste. Ces visites font notamment suite aux récents accords sur le nucléaire Iranien signés à Vienne le 14 juillet dernier entre l'Iran et le groupe des 5+1 ( États-Unis, Royaume-Uni, Russie, France, Chine et Allemagne).

       A ce titre, Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères français est lui-même en visite officielle à Téhéran. Il doit rencontrer le Président de la République islamique, Hassan Rohani, à qui il a remis une invitation de visite en France. Cette visite en Iran, la première d'une délégation française depuis 2005, se situe « sous un double signe » affirme Laurent Fabius, celui « du respect mutuel entre la France et l'Iran » et celui de «  la relance des relations » entre les deux pays, gelées depuis la présidence de Mahmoud Ahmadinejad.

Publicité

 

 

Sources :

http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/06/15/israel-presente-sa-version-de-l-operation-bordure-protectrice-contre-gaza_4654444_3218.html

http://www.rfi.fr/moyen-orient/20150729-crimes-guerre-gaza-rafah-2014-amnesty-international-black-friday/

http://www.rfi.fr/contenu/ticker/kurdes-etat-islamique-session-extraordinaire-parlement-turquie-mercredi-ankara/http://www.rfi.fr/moyen-orient/20150727-nucleaire-iranien-zarif-tournee-qatar-koweit-irak-rassure/

http://www.franceinfo.fr/actu/monde/article/laurent-fabius-en-iran-un-voyage-sous-un-double-signe-le-respect-et-la-relance-710537