La jeune humanitaire, Kayla Mueller aurait été #violée par le chef de l'#Etat Islamique, selon les aveux des parents Mueller. Décédé début février, alors qu'elle était séquestrée par l'EI, le gouvernement les informa du sort tragique dont leur fille a été victime. Ce vendredi, les #Mueller ont donc révélé à la chaine ABC, les abus du chef du groupe extremiste.

Après son enlèvement, en août 2013, dans le nord de la Syrie, la jeune américaine est morte en début février. Selon les allégations du groupe jihadiste, cette dernière aurait succombé aux bombardements dirigés par les avions de la coalition internationale. Des propos qui ont été démentis par Washington.

Des responsables au contre-terrorisme ont appuyé leur témoignage, à travers la chaîne étasunienne ABC News : la #Jeune humanitaire a été violée, par le calife de l' #EI, Abou Bakr al-Baghdadi, à plusieurs reprises. Les parents de #Kayla Mueller confirment ces informations, précisant qu'elle aurait, ce vendredi, ses 27 ans.

D'après les révélations du gouvernement, en juin, Kayla aurait été torturée, restant la propriété de Baghdadi, selon Carl et Marsha Mueller. Des faits qui se seraient réalisés dans une villa dont Abou Sayyaf serait le propriétaire. Ce dernier étant un des #Chefs de l'Etat islamique, tué lors d'un raid anti-jihadistes, de la coalition, en mi-mai.

Le FBI (police fédérale américaine) a entre autre informé la famille de Kayla Mueller, sur les tortures qu'elle avait subies. Des sévices qui ont perduré dès le commencement de ses dix-huit mois de captivité. En référence à #ABC News. Des révélations qui mettent fin aux rumeurs, selon lesquelles elle aurait coopéré avec le groupe jihadiste. Des soupçons émis par des responsables, d'après la chaîne.

Le gouvernement Obama a été sollicité par John Mc Cain Sénateur originaire d'Arizona tel que la famille Mueller, d'une demande d'extradition aux Etats-Unis de la veuve d' #Abou Sayyaf. Cette dernière, Umm Sayyaf, capturée au cours du raid qui tua son mari, a été remise aux autorités d'Irak, en début août.

D'après la ABC News c'est grâce aux interrogatoires d' #Umm Sayyaf et de 2 adolescentes yazidies, que les abus sur l'otage américaine ont été connus. Des jeunes #Femmes qui étaient détenues dans la villa du chef #jihadiste, Abou Sayyaf.

Plusieurs #otages occidentaux ont été exécutés depuis l'été 2014 : James Foley, Peter Kassig, Steven Sotloff, par le groupe EI. Des #extremistes qui terrorisent en Syrie et en Irak, où il ont proclamé dans une partie limitrophe, un califat. Des régions qui sont constamment sous leur contrôle. #Etats-Unis