Ce mardi 15 septembre 2015 pourra rester dans les annales des annonces de la #Corée du Nord. En effet, le gouvernement de Pyongyang (NDLR: la capitale du pays) a annoncé être prêt à utiliser la bombe nucléaire contre les USA.

Il semblerait, d'après les autorités officielles, que les installations nucléaires basées dans la ville de Yongbyon (située à l'est) soient opérationnelles. Bien sur, toute la communauté internationale savait depuis plusieurs années que la Corée du Nord investissait dans le nucléaire. Ce qui apparaissait moins évident c'est sa capacité à auto-développer cette filière au point d'aboutir à l'arme atomique.

Publicité
Publicité

Peut-être que c'est un coup de bluff , néanmoins la nouvelle est à prendre avec un minimum de sérieux.

En fait, tout est parti d'une annonce de la Corée du Nord d'envoyer dans l'espace des satellites. Son voisin, la Corée du Sud, a vu d'un très mauvais œil ce nouvel objectif nord-coréen puisqu'il redoute que ce ne soit un envoi pur et simple de missiles balistiques.

Le régime de Kim Jong Un (le fils de Kim Jong Il et actuel président) a déclaré qu'il considérait que l'exploration spatiale était un droit souverain, et pour montrer qu'il ne se laisserait pas faire, à donc précisé qu'il serait prêt à utiliser l'arme nucléaire.

Mais faut-il croire cette annonce ?

En réalité il est très peu probable que la Corée du Nord se serve de son arme nucléaire – d'ailleurs aucune preuve de son existence n'est attestée – contre les USA.

Publicité

En effet, on peut remarquer qu'étrangement, dès qu'il y a des manifestations anti-américaines au Japon puisque l'Oncle Sam y a des bases militaires, un missile part de Corée du Nord et explose en vol quelque part entre le régime de Pyongyang et celui de Tokyo… Et par conséquent le gouvernement japonais demande aux forces américaines de rester veiller sur cet endroit du globe même s'ils ont des bases à proximité du Japon.

La Corée du Nord a t-elle réellement les moyens de développer une arme nucléaire ?

Qu'elle dispose d'une filière nucléaire est prouvée mais qu'elle parvienne seule, car coupée du reste du monde, a développer cette énergie pour en faire une véritable bombe H reste soumis à des doutes.

Cependant, depuis les années 2000, la Corée du Nord a déjà procédé a des tirs expérimentaux d'une portée de 3 500 km à 6 500 km pouvant atteindre Hawaï ou même l'Alaska.

Si elle ne dispose pas encore réellement de la bombe nucléaire, elle pourrait tout de même y parvenir dans les prochaines années, ce qui est donc une question de temps alors même que le régime avait ratifié le Traité de non prolifération.

 

  #Energie nucléaire #Etats-Unis