L’américain co-fondateur de #microsoft est l’homme le plus riche du monde, et sa #Fortune dépasse les 90 milliards de dollars selon Bloomberg. C’est l’équivalent de 0,5% du PIB des Etats-Unis ou de 112% du PIB de Malte. De quoi laisser songeur.

6,2 milliards de dollars

C’est ce qu’a Bill Gates depuis le début de cette année 2016, et c’est aussi ce qui creuse l’écart avec Amancio Ortega (le patron de ZARA), deuxième personne la plus riche du monde avec 76 milliards de dollars. A titre de comparaison en France, c’est Liliane Bettencourt (L’Oréal) qui est la plus riche en comptant quelque 38 milliards de dollars. 6,2 milliards c’est aussi 5 millions d’années payées au SMIC français. C’est comme si le père de Microsoft avait gagné 47, dollars depuis qu’il est né … par seconde. La moitié de sa fortune (46 milliards) provient de son fonds d’investissement Cascade Investment LLC, société créée il y a 22 ans en 1994. Ses revenus issus de Microsoft ne représentent qu’un petite partie en soi car il n’en détient aujourd’hui plus que 2,5%, mais la valeur du titre a progressé de 34% en bourse.

La fondation

Mais Bill Gates distribue aussi son argent à travers la fondation Bill & Melinda Gates. Celle-ci est pourvue de 40 milliards de dollars de dotation quand elle en a versé 28 sous forme de subventions depuis sa création. C’est plus que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Concrètement la fondation agit surtout en Afrique afin de lutter contre la sous-nutrition/malnutrition et la maladie. Malgré cette grande générosité, la fondation a aussi investi dans Coca-Cola Company ou Mosanto, le roi des OGM. Une double casquette puisqu’il finance les entreprises contre qui, indirectement, il lutte.

Que peut-on faire avec autant d’argent ?

On peut acheter une île privée pour 90 millions, un airbus A380 contre 428 millions, la maison la plus chère du monde à Los Angeles pour 500 millions, le plus grand domaine du monde situé au Texas pour 650 millions (surface équivalente à celle du Luxembourg), construire son propre One World Trade Center pour 3,9 milliards. En fait on peut tout acheter. Reste à bien comprendre que cette fortune est essentiellement virtuelle puisqu’elle se compose essentiellement de titres financiers, ce n’est donc pas de l’argent sur un compte bancaire. #billgates