Les causeries éducatives et intellectuelles sont, la plupart du temps, réservées ou assimilées aux professionnels du métier. Parler de démocratie revient donc à pouvoir revisiter cette assertion qui semble trouver une ouverture plurielle face à une masse considérable. Le collectif SUFC (Stand up for Cameroon) ajoute à cela un nouveau dynamisme face à cette expertise de l'action citoyenne. Un rassemblement prévu le vendredi 23 Septembre 2016 dernier à Yaoundé, a été accompagné d'une vaste campagne visant à apporter des solutions à cette Transition.

 

Une idée plus qu’une pensée pour conduire à une nation souveraine et fière

Le concept préalablement initié par le CPP (Cameroon people’s party) s’est vu prendre de l’ampleur lorsque certains partis leaders d’opinions, ont rejoint cette formation sans pour autant adhérer au CPP.

Publicité
Publicité

Les jeunes représentants de cette formation sont d’horizons diverses avec un intérêt commun : un changement politique effectif pour des échéances électorales transparentes et libres. En cette journée, il y a eu de nombreux partisans réunis dans au moins 11 villes du Cameroun (Yaoundé, Douala, Makak, Bafia, Bamenda, Buea, Ngaoundéré…), des sympathisants de partis politiques (MANIDEM, UPC, UDC, RDPC…), des journalistes, des handicapés, des jeunes, des agriculteurs, des femmes, des commerçants, des avocats, et même des politiques engagés.

Durant la séance de travail qui a commencée aux alentours de 10 heures, il a été énoncé les futures stratégies et les objectifs de ce regroupement en écoutant le discours présenté par la présidente du CPP madame Kah Walla. On a remarqué tout au long de cet atelier des échanges entre les participants qui ont évoqué chacun leur tour les préoccupations afin qu’une nouvelle ère puisse voir le jour.

Publicité

Le travail s'est divisé en plusieurs groupes afin de démontrer l’importance de ce regroupement citoyen. Chaque groupe maintiendra son travail entre les actions à mener, en incluant le lieu et les dates ou ils devraient les spécifier.

 

Un Cameroun nouveau, pour une jeunesse engagée et citoyenne

La restitution du travail de chaque groupe s’est faite de manière automatique et progressive. Suite aux décisions prises, les dates des prochains rassemblements sont fixées du 7 au 28 Octobre 2016, dates auxquelles aura lieu le grand congrès de Stand up for Cameroon. En effet, le 7 Octobre 2016 les artistes slameurs exposeront leurs travail en une journée de slam pour décrier ce système mis en place au détriment de la jeunesse. Le 14 Octobre 2016, les jeunes présenteront eux aussi une façade de leur vision plurielle pour un #Cameroun fort et prospère. Enfin le 28 Octobre 2016 à Yaoundé, aura lieu le grand rassemblement de tous les membres actifs de ce collectif. Une nouvelle page politique pourra alors s’écrire. #Union Européenne #Afrique