Ce #serpent découvert par hasard par une équipe de scientifiques sur la Grande-Île, doit son nom à sa peau de couleur grise et pale, ainsi qu’à son attitude furtive. Le reptile a été découvert en Février 2014, le long d’un chemin nouvellement ouvert dans le Parc National d’Ankarana, au Nord-Ouest de Madagascar. Après avoir effectué une étude minutieuse des caractéristiques génétiques et physiques des serpents fantômes, les scientifiques ont pu conclure qu’il s’agit bel et bien d’une nouvelle espèce, jamais étudiée auparavant. Le nom officiel de l’animal est "madagascarophis lolo". La 2e partie du nom du serpent se prononce "loulou" en malgache ; ce qui signifie "fantôme". Cette appellation scientifique a été choisie par l’équipe des chercheurs du Musée des sciences naturelles de la Louisiane, ainsi que par les scientifiques de l’Université de #Majunga, sans oublier les chercheurs du Musée américain d’histoire naturelle. Les détails des études menées par les chercheurs sur le serpent fantôme a été publié dans la revue scientifique Copeia.

 

Les particularités surprenantes du serpent fantôme de Madagascar

L’animal récemment découvert est issu d’un groupe de serpents appelés madagascarophis. Ils se distinguent facilement grâce aux leurs pupilles verticales, semblables aux yeux des chats. Cette particularité physique permet en outre aux serpents fantômes de bien voir durant la nuit. Pour la plupart, les serpents aux yeux de chats se concentrent dans les forêts dégradées et les zones développées de l’île. Cependant, les scientifiques ont aperçu ce majestueux serpent fantôme sur les fameuses roches calcaires appelées Tsingy, dans le parc national malgache. D’après Sara Ruane, qui fait partie de l’équipe des chercheurs au Musée des Sciences Naturelles de la Louisiane, aucun autre membre de la famille des madagascarophis ne possède une peau aussi pâle que celle des serpents fantômes. En étudiant en profondeur les analyses génétiques du reptile, les scientifiques ont été surpris de constater que le plus proche parent de ce serpent pâle s’appelle madagascarophis fuchsi. Il s’agit d’un serpent qui a également été découvert sur les zones rocheuses et isolées du Nord-Ouest de #Madagascar, il y a quelques années.

 

D’autres espèces animales restent à découvrir à Madagascar

La découverte du serpent fantôme nous prouve que Madagascar abrite encore de nombreuses espèces endémiques qui n’ont pas encore été étudiées par l’Homme. L’observation des serpents est particulièrement difficile dans la mesure où ils font partie des animaux les plus méfiants. Les chercheurs poursuivront leurs travaux durant la saison des pluies sur la Grande-Île, lorsque les serpents, ainsi que leurs proies (lézards, grenouilles et autres petits serpents) seront un peu plus actifs.