L'édition 2016 du concours de beauté Miss Italie vient de se conclure et n'a pas laissé les Italiens indifférents. En effet, si la finale du 10 septembre dernier a vu la blonde et mince Rachele Risaliti monter sur le podium en tant que gagnante, tous les yeux sont rivés sur la pulpeuse Paola Torrente, arrivée en seconde position.

 

SES ENNEMIS

La polémique enfle dans les médias et sur les réseaux sociaux : l'Italie est divisée par les mensurations généreuses de la première dauphine, jugée trop ronde par certains tandis que d'autres auraient voulu la voir sur la première marche du podium. Parmi ses détracteurs, le quotidien "Il Giornale", détenu par la famille Berlusconi, va jusqu'à définir le corps de la jeune femme "désagréable à regarder". Pas du tout affectée par les critiques, Paola Torrente est fière de son corps voluptueux et n'hésite pas à afficher sur son profil Instagram la satisfaction qu'elle éprouve pour sa victoire morale, en déclarant: "Si Rachele a remporté la couronne, je remporte la première place dans l'histoire pour une #Curvy (ndlr: une femme ronde)".

 

SES DÉFENSEURS

Mais la jeune femme de 22 ans n'a pas que des ennemis puisque, parmi d'autres, le journal "La Stampa" la soutient en déclarant que "Paola est un modèle pour la multitude de jeunes filles qui, jusqu'à aujourd'hui, ont subi les pressions de la mode et de ses modèles anorexiques aux canons de beauté presque impossibles à atteindre sans compromettre la santé". Selon l'organisatrice de la manifestation, Patrizia Mirigliani, "l'abandon des mensurations est une conquête du concours qui, en redéfinissant le concept de beauté, ne se contente plus de récompenser cette dernière sur la base de normes strictes"

N'en déplaise aux obsédés de la maigreur du monde de la mode, l'édition 2016 du concours Miss Italie, annoncée par son organisatrice comme étant fondée sur le concept de l'"unicité", a gagné son pari. En effet, les profils "curvy" - déjà admis à participer au concours depuis 5 ans - ont eu cette année une place encore plus importante au sein de la manifestation. En votant en masse pour Paola Torrente, l'Italie a ainsi manifesté son envie d'abattre les stéréotypes avec des modèles féminins plus proches de la réalité.  #MissItalie