Cette nuit, a 21 heures (côte est des États-Unis) soit à 3 heures du matin en France, eu lieu le premier débat entre la démocrate #Hillary Clinton et le républicain #Donald Trump. Il a permis aux Américains d’entendre les deux principaux prétendants au Bureau ovale répondre aux questions de Lester Holt, modérateur du débat, diffusé sur NBC. Qui a dominé ce débat ?

 

Les débats : une étape cruciale de la campagne américaine

Pour participer aux débats, il fallait totaliser au minimum 15% des intentions de voix dans les derniers sondages. Seuls Clinton et Trump ont réussi cette première étape, écartant alors les deux candidats outsiders, le libertarien Gary Johnson et l’écologiste Jill Stein. Il s’agit d’un réel désavantage pour ces deux petits candidats, car les débats présidentiels font partie des événements les plus suivis lors d’une campagne présidentielle aux États-Unis. On le sait, les deux candidats, Clinton et Trump, sont tous deux très impopulaires. C'est pourquoi ils partageaient les deux mêmes objectifs : crédibiliser leur candidature et tenter de faire pencher les nombreux indécis dans leur camp.

  

Les règles du premier débat entre Trump et Clinton

Même s’il s’agit d’une des rares occasions qui nous est permise de pouvoir observer les deux candidats se faire face et argumenter les opinions des uns et des autres, il n’est pas question de parler à tout va ni d’interrompre son concurrent. Les règles du jeu étaient très précises, le débat était divisé en six segments de 15 minutes chacun. Après la question introductive de Lester Holt, chaque candidat avait deux minutes pour répondre avant d'entamer le réel débat. Le modérateur attribuant la parole équitablement à l’un puis à l’autre.

 

Qui a remporté le premier débat ?

À l’issue du débat, il n’y a évidemment pas de gagnant à proprement parler. Par contre, les commentateurs, journalistes et autres observateurs peuvent tous se faire un avis. Selon la plupart des médias ce matin, c’est Hillary qui a très franchement fait passer une mauvaise soirée à son adversaire. Trump a été fidèle à lui-même, continuant sa stratégie amorcée depuis le début de sa campagne lors des meetings qu’il a organisés aux quatre coins du pays. Quant à l’attitude de Hillary, tout juste remise de son malaise, elle était plus efficace, telle une avocate qui rejette les allégations ayant pour but de la déstabiliser. On retiendra quelques échanges plus piquants, notamment lorsque Hillary revient sur le refus de Donald Trump de publier ses déclarations fiscales. Elle fait référence à la polémique selon laquelle le candidat cache un lourd secret par rapport à sa fortune. Soit il bénéficie d’un avantage fiscal considérable, qu’il préfère taire, soit il n’est pas aussi riche qu’il le prétend. Donald Trump a préféré quant a lui revenir sur le scandale des emails effacés (leitmotiv de sa campagne contre Hillary). Selon lui, il publiera sa déclaration dès que Hillary s’expliquera à propos des emails.

Parmi les autres moments importants, Hillary est revenue sur les frasques insensées de Trump, lorsqu’il a soutenu la guerre en Irak et en Libye. Ainsi que sa participation à faire gonfler la rumeur selon laquelle Obama n’est pas Américain (selon lui, il ne serait pas né sur le sol américain). Pour finir, elle a rappelé au public les actes racistes pour lesquels il a eu affaire à la justice par le passé, lorsqu’il "a été poursuivi pour discrimination parce qu'il refusait de louer ses appartements aux gens de couleur".

 

Que nous réservent les prochains débats Clinton Trump ?

Le 9 Octobre, aura lieu le 2ème débat, orchestré par le célèbre journaliste Anderson Cooper sur CNN. Ce débat prendra la forme d’une rencontre avec le peuple américain, puisque la moitié sera dirigée par le journaliste et l’autre moitié servira à donner la parole aux citoyens qui auront fait le déplacement dans le Missouri. Quant au 3ème débat, les règles seront identiques au premier. Il se tiendra à Las Vegas dans le Nevada et est programmé le 19 Octobre. #Élections